Nutricia baby
Alimentation

Tout sur l’allergie au lait de vache

L’allaitement maternel est la meilleure alimentation pour votre enfant. Pour sa croissance, votre bébé a besoin d’une alimentation qui est adaptée à ses besoins, soit sous forme du lait maternel soit via un biberon si ce dernier n’est pas possible. Cependant, il arrive que le système immunitaire de votre bébé réagisse de manière anormale aux protéines de lait de vache contenue dans son alimentation. C’est ce qu’on appelle l’allergie au lait de vache. Découvrons ensemble les symptômes, les causes et les solutions.

L’allergie au lait de vache : qu’est-ce que c’est?

Une allergie se développe lorsque le système immunitaire réagit à des substances (nutriments) auxquelles il ne devrait normalement pas réagir, par exemple les protéines de lait. Lors de la digestion, le corps décompose cette protéine en petites molécules. Les intestins laissent passer ces petites molécules, qui seront absorbées dans le sang. Cependant, les intestins de votre bébé ne sont pas encore entièrement développés. Par conséquent, des fragments plus grands (non digérés) de protéines passent également dans le sang. Chez la plupart des bébés, ce n'est pas dangereux, mais en cas d'allergie au lait de vache, le corps considère ces fragments de protéines dans le sang comme des « intrus ». Votre bébé produit alors des anticorps qui provoquent des réactions allergiques.

L'allergie au lait de vache est l'allergie la plus répandue chez les bébés. Environ 2 à 3 bébés sur 100 en souffrent. Ce n'est pas étonnant, car durant sa première année de vie, un bébé boit principalement du lait. Il est intéressant de noter que la majorité des enfants se débarrassent de cette allergie en grandissant. Pour la plupart, l’allergie disparaît après l’âge de 2 ans.

Les symptômes 

Les symptômes d’une allergie au lait de vache sont très variés. Par conséquent, il est parfois difficile de reconnaître cette allergie. 

En voici quelques-uns :

  • Problèmes de peau (eczéma, éruption cutanée)
  • Votre bébé est agité lorsqu'il boit
  • Troubles de l'estomac et/ou des intestins (reflux, constipation, diarrhée, crampes)
  • Pleurs longs et inconsolables
  • Sommeil agité et mauvais
  • Fatigue
  • Troubles des voies respiratoires (respiration sifflante, souffle court, toux, suffocation)
  • Troubles du nez (nez bouché, nez qui coule, accès d'éternuement)
  • Troubles des yeux (rouges et/ou qui grattent)
  • Retard de croissance

Votre enfant présente plusieurs de ces symptômes ? Si c'est le cas, consultez votre médecin de famille ou le centre de consultation pédiatrique.

Le diagnostic d’une allergie au lait de vache peut prendre un certain temps. En effet, comme les symptômes peuvent apparaître très rapidement (dans les 30 minutes) mais aussi beaucoup plus tard (quelques jours) après l’ingestion du lait de vache, le diagnostic est d’autant plus difficile. En outre, plusieurs examens sont nécessaires pour voir si votre enfant présente une telle allergie. 

Que faire?

Si après avoir passé un test ou un diagnostic il est clair que votre bébé est allergique aux protéines de lait de vache, il est important d'adapter son alimentation et/ou la vôtre. Les conseils suivants peuvent vous aider: 

Si vous allaitez

Même en allaitant votre bébé peut développer une réaction aux protéines de lait de vache. A travers votre alimentation, les protéines de lait de vache se retrouvent dans le lait maternel. 
Essayez de ne plus consommer de protéines de lait de vache (yaourts, laits et autres produits laitiers). 

Demandez à votre médecin de vous orienter vers un(e) diététicien(ne) qui vous conseillera sur une alimentation sans lait de vache. 

Si vous donnez le biberon 

Si votre enfant a des risques de développer une allergie au lait de vache il est recommandé d’opter pour un lait dont les protéines sont déjà décomposées en petites molécules. Par conséquent, le système immunitaire de votre enfant n'entre pas en contact avec de grandes protéines de lait de vaches non digérées. 

Si votre enfant est déjà allergique aux protéines de lait de vache, il faut alors opter pour une alimentation adaptée dans laquelle les protéines sont entièrement décomposées, afin qu'elle ne contienne plus que d’infimes molécules de protéines (il s'agit des protéines de lait extensivement hydrolysées). Les bébés allergiques aux protéines de lait de vache supportent ces molécules infimes et les symptômes diminuent souvent en deux à quatre semaines. 

Arrêter d’allaiter ? 

Avant de prendre votre décision, discutez-en avec votre médecin. L'allaitement maternel est le meilleur aliment pour votre bébé, même en cas d’allergie. Il contient tellement de substances protectrices pour votre bébé qu'il est toujours préférable. Il est recommandé d’allaiter votre enfant au moins jusqu’à 6 mois.

Des questions ? 

Vous avez des questions concernant l’allergie au lait de vache ou l’alimentation de votre bébé ? Contactez nos diététiciennes Nutricia au numéro gratuit 0800-166 85 ou envoyez-nous un message. Nos diététiciennes sont disponibles du lundi au jeudi de 8h30 à 17h et le vendredi de 8h30 à 16h. Elles répondront gratuitement à toutes vos questions.

My Nutricia

Inscrivez-vous sur Nutrica Baby !

Nutricia Baby est un service gratuit qui vous accompagne avec des consignes adaptées à la phase de votre grossesse ou maternité.

Des questions sur votre alimentation ou celle de votre petit ?