Allergie au lait de vache

Alimentation

Découvrez comment il est possible de diagnostiquer l’allergie au lait de vache

Diagnostiquer l'allergie au lait de vache

Il existe différentes causes à l'allergie aux protéines de lait de vache. Vous pensez que votre bébé présente une allergie aux protéines de lait de vache ? Rendez-vous chez votre pédiatre. Il devra réaliser plusieurs examens pour savoir si votre bébé est effectivement allergique. Parlez à votre médecin des antécédents médicaux de votre enfant et de votre famille, des symptômes de l'allergie chez votre enfant, de son régime et de ses habitudes alimentaires. Mieux vaut donc bien préparer cet entretien. Notez le régime alimentaire de votre enfant et faites une liste des affections médicales présentes dans votre famille.


Tests relatifs à l'allergie aux protéines de lait de vache

Sur la base de votre entretien, votre pédiatre jugera s'il est nécessaire de pratiquer des tests sur votre enfant. Il existe plusieurs types de tests : les tests cutanés, les tests sanguins et les tests de provocation au lait de vache. Votre médecin vous indiquera à l'avance quel(s) test(s) il effectue.


  • Test lgE spécifique : ce test sanguin mesure la concentration d'anticorps spécifiques dans le sang de votre enfant. Ceux-ci sont appelés IgE. Les enfants qui souffrent d'allergie ou d'asthme présentent souvent des quantités plus élevées de lgE dans leur sang. Le test ne pose pas de diagnostic définitif, seul un test de provocation au lait de vache peut le faire.
  • Prick-test : pour ce test cutané, le médecin pose une goutte de lait de vache sur le dos ou l'avant-bras de votre enfant. À cet endroit précis, le médecin pique ensuite délicatement la peau. Si une petite boursouflure apparaît, cela indique une allergie aux protéines de lait de vache. Si ce n'est pas le cas, cela ne veut pas pour autant dire que votre enfant n’est pas allergique. Ce test non plus ne livre pas de diagnostic définitif.
  • Test cutané atopique : pour ce test cutané, le médecin colle un patch contenant l'allergène d'extrait de lait de vache sur le dos de votre enfant. Ce patch reste en place entre 24 et 72 heures pour tester les symptômes qui ne surviennent pas immédiatement, tels que des maux de ventre ou de l'eczéma atopique. Si le test sanguin ou le prick-test est négatif, l’allergie aux protéines de lait de vache peut être diagnostiquée grâce à ce test.
  • Test de provocation au lait de vache : pour ce test, votre enfant doit boire des quantités de plus en plus importantes de lait de vache. En fonction de l'âge de votre enfant, le lait de vache est mélangé à des aliments pour nourrisson sans lait de vache ou à du lait de suite. Avant que le médecin puisse effectuer ce test, les symptômes de votre enfant doivent avoir disparu ou, à tout le moins, s'être stabilisés. Attention : vous ne pouvez pas réaliser vous-même le test de provocation au lait de vache. Celui-ci doit être pratiqué sous la surveillance d'un pédiatre.

Le diagnostic est tombé : il s’agit d’une allergie au lait de vache

Une allergie aux protéines de lait de vache a été diagnostiquée ? Dans ce cas, il est important d'adapter l'alimentation de votre enfant. Découvrez quelle alimentation est adaptée aux enfants allergiques au lait de vache.



Curieuse de savoir ce qu'il se passe d'autre lorsque votre bébé grandit?

En savoir plus sur 0,5 mois