Nutricia baby

Quels sports pratiquer après l'accouchement ?

Vous voilà jeune maman et votre corps a changé. Vous rêvez de retrouver un ventre plat et ferme ? Il n'y a pas de secret : vous devez faire du sport ! Suivez nos conseils pour une remise en forme douce.

Pourquoi faire du sport après un accouchement ?

Le petit ange est enfin dans vos bras et vous aimez le pouponner. Cependant, la reprise du sport après la grossesse est primordiale.

En effet, ces 9 mois ont mis votre organisme à rude épreuve: 

  • Les organes interne comme les intestins, le foie ou encore l’estomac se sont déplacés.
  • Les abdominaux se sont écartés.
  • Le dos s'est creusé pour laisser suffisamment de place au fœtus.
  • Et n'oublions pas les quelques kilos que vous voulez certainement perdre.

La reprise du sport après l'accouchement permet de :

  • remodeler la silhouette et de voir progressivement votre corps se redessiner ;
  • être plus tonique ;
  • retrouver un réel bien-être ;
  • récupérer de l'énergie ;
  • vivre cette nouvelle étape avec sérénité.

Parce qu’une maman en forme est une maman qui prend soin d'elle !

Quand reprendre le sport lorsqu'on est jeune maman ?

Votre corps a mis 9 mois pour concevoir un beau bébé. Il faut autant de temps pour qu'il s’en remette. Il est d’ailleurs normal que vous vous sentiez lourde et émotive. La raison ? L'afflux d'hormones, qui se poursuit pendant toute la durée de l'allaitement. 

L'idéal est d'attendre le retour de couches, autrement dit des règles, qui a lieu 6 à 8 semaines après la naissance si on n'allaite pas. La rééducation du périnée est également essentielle pour renforcer ces muscles affaiblis par la grossesse, puis l’accouchement. En effet, ils constituent un véritable soutènement pour la vessie et le rectum.

Quand reprendre le sport après un accouchement par césarienne ? Il faut patienter 2 à 3 mois, le temps de la cicatrisation. Le mieux est de ne rien faire durant 6 mois. 

Quelles parties du corps remuscler après l'accouchement ?

La rééducation du périnée est une priorité. Cet ensemble de muscles se retrouve détendu après l'accouchement. Le risque est alors de souffrir d'une incontinence urinaire ou fécale, voire d'une descente d’organes puisque l'utérus, la vessie ou encore le rectum n’ont plus de soutien et s'effondrent. 

Les abdos après l'accouchement ont également besoin d'être renforcés. Vous souhaitez vous débarrasser rapidement de votre petit ventre post-grossesse ? La rééducation abdominale après l'accouchement s'impose. Commencez par les abdominaux du bas ventre pour faire fondre votre petit bourrelet. Perdre son ventre après l'accouchement doit se faire en douceur. Évitez alors les pédalages ou les levées de jambes lorsque vous êtes allongée.

Quelles activités physiques privilégier ?

Choisissez un sport qui fait travailler tous les muscles et vous plaît. Mais quel sport pratiquer après l'accouchement sans fournir trop d'efforts ? Gardez un seul mot en tête : la modération. Deux séances par semaine suffisent, en privilégiant la respiration. Le but : reprendre conscience de votre corps et de vos muscles !

Faire du sport après l'accouchement en douceur, c'est très bien. Mais combien de temps doit durer chaque séance ? Dès le 6e mois, 30 à 45 minutes de natation ou d'aquagym 3 fois par semaine sont suffisantes. Ces activités permettent de stimuler l'ensemble des muscles. Elles font travailler le souffle et le système cardiovasculaire. L'eau masse le corps, allège les jambes et a des vertus relaxantes. Le vélo est également recommandé, tout comme la marche rapide. Pensez aussi au yoga, au stretching et au Pilates ! Grâce à eux, vous évacuerez le stress et relâcherez les tensions corporelles. Dans tous les cas, écoutez votre corps et n'en faites pas trop !

Quelles sont les recommandations pour perdre du poids ?

Mincir après l'accouchement et retrouver de l'énergie est finalement simple. Le sport et l'alimentation sont vos meilleurs alliés :

  1. Prenez l'habitude de réduire votre consommation de graisses et de sucres rapides. 
  2. Préférez les aliments riches en vitamines et en protéines. 
  3. Pour relever la saveur d'un plat, pensez aux épices et évitez le sel. 
  4. Misez sur la cuisson vapeur ou en papillote, afin de préserver les nutriments. 
  5. Bannissez les pâtisseries industrielles ! Préparez des gâteaux à base de fruits, pour faire le plein de fibres. 
  6. Consommez sans modération radis, carottes, concombres et autres légumes croquants. Ces végétaux calment la sensation de faim et évitent les fringales.
  7. Ayez enfin le réflexe de boire beaucoup d'eau. Vous évacuerez les toxines et vous sentirez beaucoup mieux !

Sport et allaitement : ce qu'il faut savoir

L'activité physique et l'allaitement ne sont pas incompatibles, bien au contraire ! Le sport aide à rester en bonne santé et à réduire le stress. En outre, la sérénité favorise la production de lait. On comprend donc l'utilité de bouger au quotidien ! Surtout que la pratique d’une activité physique n’a aucun impact sur la qualité du lait maternel et n’en altère pas le goût.

Quelques conseils cependant :

  • Après une séance de sport, le taux des oligoéléments (phosphore, magnésium, potassium et sodium) dans le lait maternel varie légèrement. Il revient à la normale une heure après environ. Le mieux reste donc de nourrir votre tout-petit avant de faire du sport pour qu’il fasse le plein de minéraux. Mais pas de stress, si vous le faites avant votre séance, votre bébé ne souffrira pas pour autant de carences !
  • Buvez 2 litres d'eau par jour afin d'augmenter la production de lait. En transpirant, vous perdez effectivement une grande quantité d’eau, ce qui peut diminuer la quantité de lait.
  • Optez pour une alimentation équilibrée. Ce n’est pas le moment de se lancer dans un régime restrictif… Mangez varié, en quantité raisonnable. N’oubliez pas que vous nourrissez votre bébé et que cela demande de l’énergie ! 
  • Vous avez des questions ou des préoccupations ? Tournez-vous vers un professionnel de la santé comme votre sage-femme ou un pédiatre. Et pour être sûre de faire les bons gestes, faites appel à un coach sportif.

My Nutricia

Inscrivez-vous sur Nutrica Baby !

Nutricia Baby est un service gratuit qui vous accompagne avec des consignes adaptées à la phase de votre grossesse ou maternité.