Petits problèmes

6 conseils contre les coliques de bébé

Vous vous sentez tellement mal quand votre bébé a des coliques ! Elles se caractérisent par des jambes tendues, des pleurs déchirantes, une grande agitation... Heureusement, il n'y a généralement pas de quoi vous faire un sang d'encre, mais vous êtes prête à tout pour l'aider. Quels sont les symptômes et comment les soulager ? Faisons le point.

Comment reconnaitre les coliques du nourrisson ? 

Les coliques ou crampes intestinales ne concernent pas tous les bébés, loin de là. Mais quand elles se manifestent, c'est généralement durant les premières semaines après la naissance.  

  • Votre bébé est alors nerveux, il agite beaucoup les jambes, il devient rouge comme une pivoine et pleure désespérément.
  • Cela survient généralement une demi-heure à une heure après l'allaitement. Il se peut aussi que votre enfant s'endorme, se réveille en sursaut, prenne peur et se mette à pleurer.
  • Certains bébés serrent même les poings et contractent tout leur corps.

Bien sûr, il peut aussi y avoir un autre problème. Mais si votre bébé est globalement en bonne santé, boit, urine et défèque correctement, et grandit bien, ces troubles sont généralement dus à des crampes.

La cause des coliques

À la naissance, le petit corps de votre bébé n'est pas encore entièrement « terminé ». Ainsi, les intestins doivent encore un peu se développer, et notamment construire leur microbiote intestinal.

Le microbiote intestinal est le nom donné à l'ensemble des micro-organismes tels que les bactéries qui vivent dans les intestins. Et ces bactéries y sont nécessaires parce que les intestins ne sont pas encore totalement « finis ». Ils sont un peu plus sensibles et peuvent faire l'objet de crampes. Les crampes disparaissent généralement d'elles-mêmes à l'âge de 3 mois. 

Certains bébés sont sensibles aux herbes aromatiques piquantes, aux oignons et aux types de choux présents dans l'alimentation de leur mère. Vous ne devez pas nécessairement limiter ces ingrédients à l'avance. Si vous pensez que votre bébé réagit avec des crampes à quelque chose que vous mangez, supprimez le 'coupable' pendant quelque temps. Essayez néanmoins d'en remanger un peu plus tard.

6 conseils pour diminuer les coliques

Conseil 1 : Ne laissez pas boire votre bébé trop goulûment 

Il est important que votre bébé boive calmement à votre sein. Parfois, le lait jaillit un peu trop vite et votre bébé boit ainsi un peu rapidement les premières gorgées. Il avale alors de l'air, ce qui lui donne des crampes intestinales. Vérifiez si votre lait jaillit très rapidement. Tirez éventuellement un peu de lait avant de donner le sein à votre enfant. 

Conseil 2 : Prenez votre temps pour allaiter 

Un allaitement précipité ne fonctionne tout simplement pas. Prenez votre temps, laissez votre bébé observer de petites pauses pour ensuite lui redonner le sein. Plus vous serez sereine, mieux les choses se passeront. 

Conseil 3 : Massez son petit ventre 

Massez le ventre de votre enfant lors de ses crampes intestinales avec des mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d'une montre. Cela le soulagera.  

Conseil 4 : Portez-le dans un porte-bébé 

Le fait de porter votre enfant dans un porte-bébé ou une écharpe contre votre poitrine l'apaise. Votre enfant entend en effet votre pulsation cardiaque et cela a un effet calmant. Il se trouve en outre dans une position courbée, que beaucoup de bébés trouvent agréable. Un hamac donne aussi de bons résultats. 

Ce que de nombreux bébés apprécient également, et qui fonctionne très bien contre les crampes intestinales, c'est d'être couché sur le ventre, contre votre bras ou le haut de vos cuisses.  

Conseil 5 : Donnez-lui un bain chaud 

Donnez un bon bain bien chaud à votre bébé. La chaleur détend et atténue les douleurs.  

Conseil 6 : Faites pédaler ses jambes 

Placez votre bébé sur le dos et faites-le pédaler avec les jambes. Il pourra ainsi faire de petits vents, qui le détendront.

Thé au fenouil ou à l'anis contre les crampes intestinales ?

On entend ou lit parfois que le thé au fenouil ou à l'anis peut contribuer à atténuer les crampes intestinales chez le bébé. Il n'est pas conseillé de boire beaucoup de ce thé si vous allaitez, car il comporte aussi certaines substances végétales toxiques. Et il vaut mieux ne pas les ingérer car votre enfant peut aussi les absorber via le lait maternel. Pour cette raison, évitez également de donner à votre enfant des cuillerées de thé au fenouil ou à l'anis.

 
 

My Nutricia

Inscrivez-vous sur Nutrica Baby !

Nutricia Baby est un service gratuit qui vous accompagne avec des consignes adaptées à la phase de votre grossesse ou maternité.

Des questions sur votre alimentation ou celle de votre petit ?