Alimentation

Manger pendant et après l'accouchement

Vous aurez peut-être de la chance et votre accouchement ne durera que quelques heures entre la première et la dernière contraction, mais il est aussi très probable que le travail dure plus longtemps. Vous aurez alors besoin d’énergie entre les contractions. Mangez de préférence quelque chose de petit et facile à digérer, comme un cracker au miel ou un bol de yaourt.

Aucune envie de manger entre les contractions

L’intensité et la douleur de l’accouchement peuvent vous faire oublier de manger entre les contractions. C’est tout à fait compréhensible, d’autant plus si vous avez la nausée. Manger une fois que le travail a commencé n’est pas une obligation. Si vous mangez malgré les nausées, la nourriture risque de remonter, ce qui n’est pas agréable lorsque l’on est allongée, en plein travail. Écoutez votre corps et mangez pendant l'accouchement si vous le désirez, mais ce n’est pas une obligation.

Besoin de manger pendant l'accouchement

Un accouchement peut durer plusieurs heures. Votre corps fournit un effort considérable et puise dans vos réserves d’énergie, surtout si le travail dure longtemps. Votre corps est mis à rude épreuve durant un accouchement long de plusieurs heures. Si vous voulez manger, il est préférable d’opter pour un petit en-cas, afin que la nourriture ne vous gêne pas lors des poussées.

Bon à savoir : pendant les contractions, presque toute votre énergie se concentre dans votre utérus, en laissant peu pour la digestion. C’est pourquoi la nourriture restera longtemps dans votre estomac, ce qui peut vous gêner. Mangez donc de préférence quelque chose de petit et facile à digérer, comme un biscuit ou un cracker avec de la confiture, un fruit, du yaourt, un bol de soupe ou de bouillon ou encore une tranche de pain au miel.

Boire pendant le travail

Les poussées peuvent assécher la bouche, vous aurez donc probablement besoin d'un verre entre deux contractions. C’est bien sûr permis ! N’hésitez pas à boire, surtout si votre accouchement dure longtemps. Utiliser une paille peut être utile, afin de pouvoir boire tout en restant allongée, si c’est votre position préférée pendant l'accouchement. Buvez ce que vous voulez, comme de l’eau, du jus, une eau avec du sirop, du bouillon, du thé ou du (petit) lait.

Manger après l'accouchement

Steak saignant, sushis ou saumon fumé : vous pouvez recommencer à manger tout ce qui vous a manqué ces derniers mois. Profitez-en ! Et n’oubliez pas de déguster des dragées.

Vous pouvez presque tout boire et manger à présent. Certaines boissons sont tout de même à boire avec modération, comme les boissons caféinées ou anisées ou encore le thé au fenouil. Faites également attention avec l'alcool si vous allaitez. L’idéal est de ne pas en boire du tout.

Votre corps a également besoin de plus d’énergie pendant l’allaitement. Il est conseillé de consommer davantage de pain, de poisson et de légumineuses. Si vous nourrissez votre bébé au biberon, vous pouvez vous fier aux quantités recommandées pour les femmes qui ne sont pas enceintes et qui n'allaitent pas.