Alimentation

En 6 étapes, une alimentation saine pour le bien du bébé que vous portez

Saviez-vous que ce que vous mangez pendant votre grossesse est important pour la croissance et le développement du bébé que vous portez ?

Et il ne s’agit pas uniquement de renoncer à la viande crue ou au saumon fumé. En optant pour une alimentation saine durant cette période, vous favorisez le développement de votre enfant.

Pourquoi une alimentation saine est-elle si importante pendant la grossesse ?

On a très longtemps cru que le bébé se développait sans problème dans l’utérus, quelle que soit l’alimentation de la maman. Mais cette croyance a été réfutée, entre autres grâce aux études menées sur les bébés nés pendant ou juste après l’hiver de disette de la IIe Guerre mondiale. Les privations subies par les futures mamans durant cette période ont eu des effets évidents sur la santé de leurs enfants. Même quand ces derniers eurent atteint l’âge adulte, les effets de l’hiver de disette étaient encore mesurables. Les études menées dans ce contexte ont démontré définitivement l’importance capitale de l’alimentation de la maman pendant la grossesse.

Manger pour deux

Pour pouvoir se développer, votre bébé a besoin d’une variété optimale de nutriments : protéines, graisses et glucides. Mais aussi, par exemple, des vitamines et minéraux. Votre bébé reçoit ces nutriments de votre organisme, qui les puise dans tout ce que vous mangez. En d’autres termes, vous mangez pour deux. Cela ne signifie pas pour autant que vous allez devoir manger beaucoup plus ni ingérer deux portions de chaque aliment. Au contraire : vous ne devez pas manger plus que d’habitude, mais avoir une alimentation de la plus haute qualité possible. En 6 étapes, vous pouvez vous assurer que votre alimentation contient tout ce qui est nécessaire à la croissance et au développement de votre bébé.

Étape 1 : Ne sautez aucun repas

Vous avez besoin de beaucoup de nutriments durant votre grossesse. Il est particulièrement important que vous ingériez toutes les vitamines et tous les minéraux nécessaires. Si vous sautez des repas, il devient très difficile d’atteindre ces quantités de nutriments. C’est pourquoi il est recommandé de prendre au moins trois repas quotidiens. Prenez l’habitude, chaque jour, de manger le matin (éventuellement un peu plus tard), le midi et le soir.

Étape 2 : Choisissez vos super-aliments

Des produits qui regorgent de vitamines, de minéraux, de graisses saines, de protéines et de fibres : ce seront maintenant vos super-aliments. Dorénavant, inscrivez à votre menu des fruits et légumes, des produits laitiers, des aliments complets, des légumineuses, des noix et des graines. N’oubliez pas le poisson car les acides gras oméga-3 qu'il contient, comme le DHA, favorisent le développement du cerveau de votre bébé. Cliquez ici pour en savoir plus sur les super-aliments.

Étape 3 : Friandises et snacks ? À consommer avec modération !

Pour manger sainement, on commence par limiter les choses dont tout le monde sait qu’elles ne sont pas bonnes pour la santé. Et la liste est longue : tout le sucré, comme les friandises, pâtisseries, biscuits, bonbons, barres chocolatées ou sucrées, chocolat en général, mais aussi le salé, comme les chips, noix et boulettes d’apéritif, amuse-bouches, croquettes et fricadelles. Tous ces produits alléchants vous apportent beaucoup de calories, de mauvaises graisses, de sucre et/ou de sel. Et ils ne contiennent que peu, voire pas du tout de bons nutriments. En général, les fibres, vitamines et minéraux ne brillent pas par leur présence dans ce type de produits. Bien évidemment, vous pouvez craquer de temps en temps pour une friandise ou un snack d’apéritif. Le tout est de faire preuve de modération. Mieux encore, il existe des friandises et snacks sains.

Étape 4 : Buvez suffisamment

Votre organisme a besoin de beaucoup de liquide pour bien fonctionner. La quantité recommandée est de 1,5 à 2 litres par jour. Choisissez de préférence des boissons qui contiennent peu de sucres et/ou de calories. L’eau, gazeuse ou non, peut évidemment être bue à volonté. Le thé est également une boisson saine. Quant au café, quelques tasses par jour ne vous feront pas de mal.

Étape 5 : Mangez des aliments frais et variés

Cuisiner vous-même est l’une des meilleures choses à faire pour votre santé et celle de votre bébé. Pas besoin d’accomplir des prouesses culinaires, il suffit de préparer des plats frais. Les produits prêts à la consommation, en barquettes ou en sachets, contiennent souvent trop de sel et même de sucre. En cuisinant vous-même, vous gardez plus facilement le contrôle sur votre consommation de sel et de sucre. Découvrez ici des recettes saines.

Étape 6 : Ayez à l’esprit les choses à vraiment éviter

Maintenant que vous êtes enceinte, vous avez tout intérêt à renoncer à certains produits. Car ils ne sont pas bons pour votre bébé ni pour vous. Il s’agit notamment de l’alcool, de la viande crue et du poisson fumé. Cliquez ici pour en savoir plus sur les aliments à éviter pendant la grossesse.

Faites le test

Vous voulez savoir au juste dans quelle mesure vous mangez sainement et ce que vous pourriez encore améliorer ? Faites le test Nutricheck Mama. Il vous suffit d’indiquer ce que vous mangez sur une ou deux journées. Vous n’aurez pas besoin d’attendre pour voir votre score. Et en prime, vous recevrez un tas de conseil pour vous aider à manger encore plus sainement.

De quoi avez-vous besoin ?

Il existe une sorte de « règle d’or » pour déterminer les quantités dont votre organisme a besoin chaque jour pour disposer de tous les nutriments nécessaires. Découvrez ici de quoi vous avez besoin.

Curieuse de savoir ce qu'il se passe d'autre pendant votre grossesse?

En savoir plus sur 7 semaines

My Nutricia

Inscrivez-vous sur Nutrica Baby !

Nutricia Baby est un service gratuit qui vous accompagne avec des consignes adaptées à la phase de votre grossesse ou maternité.