Fausse couche

Emotions et relations

La fausse couche est une expérience dévastatrice. C'est très pénible à vivre, mais la plupart des femmes retombent enceintes et connaissent alors une grossesse normale en pleine santé. Si cela vous arrive, n'y pensez pas trop pour rester positive.

Le pire problème de grossesse

Une fausse couche est la perte d'un bébé les 24 premières semaines de grossesse. C'est une terrible expérience, mais malheureusement très fréquente puisqu'une grossesse sur sept aboutit à une fausse couche. Si elles peuvent être plus tardives, les fausses couches se produisent généralement durant les 13 premières semaines de grossesse.

Quelles sont les causes d'une fausse couche ?

Une fausse couche durant le premier trimestre est généralement liée à une anomalie du fœtus. Les fausses couches plus tardives peuvent avoir plusieurs causes : une infection, une anomalie du placenta ou de l'utérus ou un col mou. Toutefois, dans la plupart des cas, l'origine de la fausse couche reste inconnue.

Deux des tests réalisés pour déceler les anomalies des bébés (amniocentèse et prélèvement des villosités choriales (CVS)) peuvent aussi compromettre la grossesse. Si votre médecin vous conseille ces tests, il doit aussi vous expliquer clairement les risques encourus en cas de réalisation ou de non-réalisation de ces examens.

Les signes d'une fausse couche

  • Les femmes qui font une fausse couche très précoce ont parfois la « chance » de passer cette épreuve sans même savoir qu'elles étaient enceintes.
  • Les fausses couches précoces peuvent ressembler à des règles abondantes avec des douleurs abdominales et des saignements abondants parfois accompagnés d'épais caillots de sang.
  • Dans le cas des fausses couches tardives, certaines femmes découvrent qu'elles ont perdu leur bébé lors d'une échographie de routine qui révèle que le cœur de leur bébé ne bat plus.

Comment réduire les risques

Certaines choses peuvent être faites pour réduire les risques de fausse couche. Arrêter de fumer est la plus importante. Dans l'idéal, vous devrez arrêter lorsque vous décidez d'entamer les essais, mais arrêter la cigarette pendant que vous êtes enceinte sera toujours préférable pour vous et votre bébé. Avoir une alimentation saine est aussi un facteur capital.

Supprimer la caféine et l'alcool sont d'autres mesures indispensables – demandez les dernières recommandations à votre gynécologue ou lisez nos informations sur l'alcool pendant la grossesse.

 Les risques de fausse couche sont aussi plus élevés si vous souffrez de :

  • diabète
  • affection rénale
  • maladie de la thyroïde
  • lupus
  • fibrome utérin (ou toute autre anomalie de l'utérus)
  • des antécédents de fausse couche

Si vous êtes dans un de ces cas, vous devriez en informer votre médecin qui vous accordera peut-être une attention plus spécifique; il peut y avoir des tests et des procédures spéciales à suivre pour assurer une surveillance étroite de votre santé et de celle de votre bébé.

Si vous avez déjà subi une fausse couche, votre médecin doit être en mesure de vous conseiller sur la prise de précautions supplémentaires éventuelles pendant votre premier trimestre, comme vous accorder beaucoup de repos et éviter les relations sexuelles.

Trouver un soutien émotionnel après une fausse couche

L'attachement au bébé commence probablement dès qu'une femme découvre qu'elle est enceinte. Par conséquent, perdre ce lien si brusquement peut être dévastateur. Il est essentiel d'avoir un bon soutien et de vous donner le temps de pleurer.