Emotions et relations

Toutes les femmes enceintes ne sont pas sur un petit nuage pendant leur grossesse

On a parfois l’impression qu’on est « obligée » d’aimer être enceinte, et que tout le monde s’attend à ce que l’on soit sur un petit nuage pendant 9 mois… Si vous ne prenez aucun plaisir à être enceinte, votre nuage à vous est peut-être gris, et situé juste au-dessus de votre tête. Poursuivez votre lecture pour savoir d’où vient ce manque de plaisir et comment retrouver le sourire.

La faute aux doutes

Les hormones de grossesse peuvent réellement induire un sentiment de tristesse. L’équilibre hormonal dans le corps change pendant la grossesse, ce qui fait que l’on se sent différente. À cet état s’ajoutent ensuite les grandes questions que l’on se pose parfois pendant une grossesse : l’accouchement va-t-il bien se passer, serai-je une bonne mère, saurai-je gérer les changements dans la relation avec mon partenaire et cette grossesse n’est-elle pas tout simplement une gigantesque erreur ? Autant de questions qui nous hantent, qui nous font douter et qui nous rendent tristes.

La faute au manque de repos

Si vous êtes stressée ou sous pression, cela aura une influence sur vos émotions. Vous en devenez soupe au lait, et vous avez de moins en moins de temps pour vous poser et réfléchir à ce ventre qui ne s’arrête pas de grossir. Essayez de prendre du temps pour vous. 

La faute aux douleurs

Peut-être avez-vous très envie de profiter de votre grossesse, mais vos nausées vous en empêchent. Certaines futures mamans sont en effet malades <lien vers les nausées> pendant les 9 mois de leur grossesse, vomissant tout ce qu’elles avalent. Mais il est aussi possible que votre bassin ou votre dos vous fassent souffrir. Une grossesse exige beaucoup de la part du corps, et il arrive que cela entraîne des douleurs physiques. Vous n’avez donc peut-être qu’une envie : que votre bébé sorte de votre ventre pour ne plus vous sentir aussi mal.

Brisez le tabou : exprimez-vous !

Vous avez l’impression de ne pas entrer dans le moule de « la femme enceinte aux anges », mais vous avez honte de penser cela et vous avez peur que l’on vous traite d’« ingrate » ? Parlez-en avec votre partenaire, votre mère, une amie, votre accoucheur... Bref, n’importe qui, tant que vous vous sentez à l’aise ! Cela vous soulagera, et vous constaterez que vous n’êtes pas la seule à avoir ce genre de pensées. N’hésitez donc pas à vous confier. Si davantage de femmes enceintes osaient exprimer le fait qu’elles ne sont pas « sur un petit nuage » pendant leur grossesse, on développerait une meilleure compréhension de ce phénomène et le tabou serait brisé. Car une chose est sûre : vous n’êtes pas seule !

Nos conseils pour vous sentir mieux

Bien entendu, chaque femme est unique, et un conseil qui fonctionne chez l’une ne fonctionnera pas forcément chez l’autre. Mais cela ne vous empêche pas d’essayer nos quelques conseils...

  • Prévoyez du temps pour vous. Installez-vous confortablement avec un magazine, prenez une douche ou un bain bien chaud(e) ou bien offrez-vous un soin en institut.
  • Laissez-vous emporter dans votre grossesse. Achetez des vêtements et un coussin de grossesse, faites du « belly painting », prenez chaque mois une photo de votre ventre (de face et de profil) pour garder des souvenirs et voir l’évolution...
  • Passez du temps avec votre partenaire, tant que vous n’avez pas besoin d’un baby-sitter et que vous n’êtes pas encombrés d’une poussette ! Prévoyez une petite escapade pendant un week-end, allez vous promener dans les bois, prenez un verre en terrasse, allez au cinéma, offrez-vous un bon restaurant ou câlinez-vous tout simplement dans le canapé, en grignotant devant un chouette film.
  • Écrivez, collez, dessinez vos émotions, pensées et autres attentes de la grossesse, les réactions de vos proches, ce que vous avez acheté, etc. Pour cela, un carnet ou un bullet journal feront parfaitement l’affaire, et seront aussi de chouettes souvenirs à conserver pour plus tard.
  • Parlez de ce que vous ressentez. Vous préférez le faire de manière anonyme ? Optez alors pour un forum.
  • Votre partenaire fait peut-être souvent les frais de vos sautes d’humeur. Expliquez-lui que vous ne parvenez pas toujours à contrôler vos sentiments, que cela vous embête mais que vous espérez pouvoir quand même compter sur son soutien.
  • Relativisez. Il n’y a pas de honte à ne pas aimer être enceinte. Choisissez d’en rire, en rejetant la faute sur vos hormones, et pensez tout simplement à autre chose. Dans quelques mois, tout cela vous semblera déjà bien loin.
  • Vos pensées négatives continuent de vous assaillir après la naissance de votre bébé ? Parlez-en à votre sage-femme ou à votre gynécologue.

Curieuse de savoir ce qu'il se passe d'autre pendant votre grossesse?

En savoir plus sur Semaine 26

My Nutricia

Inscrivez-vous sur Nutrica Baby !

Nutricia Baby est un service gratuit qui vous accompagne avec des consignes adaptées à la phase de votre grossesse ou maternité.

Des questions sur votre alimentation ou celle de votre petit ?