Emotions et relations

Un plan de naissance vous permettra de garder (plus ou moins) le contrôle sur votre accouchement

Tout le monde a à y gagner : vous, votre partenaire et votre accoucheur ou gynécologue. Le principe est simple, votre partenaire et vous-même couchez sur papier ce que vous souhaitez pour votre accouchement. Vous vous sentirez ainsi plus sereine le jour J, et ce sera une bonne façon de vous préparer à cet événement pour le moins stressant. Pour les infirmiers et autres personnes présentes, il s’agit également d’un excellent moyen de communication. Ils peuvent en effet savoir, en un clin d’œil, ce qui est important pour vous pendant l’accouchement.

Que mettre dans un plan de naissance ?

Voici quelques idées de choses à mettre dans votre plan de naissance :

  • Où vous aimeriez accoucher. Dans un centre de naissance, à l’hôpital ou à la maison ?
  • Qui est autorisé à assister à votre accouchement. Acceptez-vous que des stagiaires ou apprentis médecins soient présents ?
  • Comment vous souhaitez accueillir les contractions. Dans un bain chaud ou contre une planche à repasser, par exemple ?
  • Vos préférences en matière d’éclairage, de musique, de température et d’ambiance.
  • La position <manières d’accoucher> dans laquelle vous voulez accoucher. Désirez-vous donner naissance à votre enfant en étant couchée sur un lit, ou bien voulez-vous profiter des effets de la gravité sur un tabouret d’accouchement ou des bienfaits de l’eau dans un bain ?
  • Si vous acceptez les antidouleurs pendant votre accouchement et si oui, sous quelle forme.
  • Ce que vous pensez de l’épisiotomie, de la césarienne ou du fait de provoquer un accouchement.
  • Comment vous voulez que le personnel médical communique avec vous. Souhaitez-vous par exemple que l’on vous explique toutes les étapes de l’accouchement dans les détails ? Ou bien préférez-vous qu’on s’adresse à votre partenaire et qu’on vous « fiche la paix » ?
  • Votre expérience s’il ne s’agit pas de votre premier accouchement.
  • Si vous souhaitez attraper vous-même votre bébé quand il sortira de votre ventre.
  • Si vous voulez que votre bébé soit directement posé sur vous ou sur le torse de votre partenaire, ou si vous avez d’autres désirs en la matière.
  • Qui peut couper le cordon ombilical.
  • Ce qu’il conviendra de faire avec votre placenta.
  • Si vous comptez allaiter.
  • Si des vidéos ou photos peuvent être réalisées de votre accouchement. Et comment ! Souhaitez-vous par exemple être immortalisée « en pleine action » ou de manière moins « exposée » ?
  • Si vous acceptez que la famille et les amis viennent directement vous voir ou si vous préférez passer d’abord du temps entre vous.
  • Et toutes les autres choses qui vous semblent importantes.

Cliquez ici pour vous lancer dans la rédaction de votre plan de naissance. Ensuite, remettez-le à votre accoucheur, et n’oubliant pas de glisser une copie dans votre valise pour la maternité. Ainsi, vous serez sûre de l’avoir sous la main quand vous en aurez besoin. 

Les avantages d’un plan de naissance

  • Rédiger un plan de naissance vous fait réfléchir à l’accouchement. Vous préférez peut-être ne pas trop y penser car cela vous angoisse, mais le simple fait de réfléchir à ce qui importe pour vous et de coucher tout cela sur papier vous apportera un sentiment de sérénité et de contrôle par rapport à cet événement stressant
  • Il se peut que vous vous posiez un tas de questions ou que vous ne sachiez pas précisément ce qui est possible en matière d’accouchement. Dans ce cas, justement, la rédaction d’un plan de naissance sera l’occasion idéale de parler de tout cela avec votre partenaire et avec votre accoucheur ou gynécologue.
  • Autre avantage d’en parler : certaines de vos attentes concernant l’accouchement pourront être adaptées si nécessaire. Imaginons que vous indiquez dans votre plan de naissance ne pas vouloir d’antidouleurs pendant votre accouchement, car vous n’aimez pas prendre de médicaments. Votre accoucheur ou gynécologue pourra alors vous expliquer qu’il existe d’autres façons de soulager la douleur, qui n’impliquent pas de prendre des médicaments. L’acupuncture, par exemple.
  • Ce sera l’occasion pour votre accoucheur ou gynécologue d’apprendre à vous connaître, vous et votre partenaire, et de se familiariser avec vos souhaits pour ce grand jour.
  • Imaginons à présent qu’un transfert soit nécessaire le jour de l’accouchement, par exemple de votre maison (avec un accoucheur) à un hôpital (avec un gynécologue). Dans ce cas, grâce à votre plan de naissance, la nouvelle personne qui prendra soin de vous sera elle aussi rapidement au courant de vos souhaits.

Parfois, tout ne se passe pas comme prévu

Un plan de naissance doit comprendre des souhaits, pas des exigences. En effet, il arrive parfois que le personnel médical doive s’éloigner de ce qui figure dans un plan de naissance, pour le bien de la maman et du bébé. Il est donc possible que tous vos souhaits ne puissent pas être honorés. Par exemple, il faudra peut-être vous faire accoucher par césarienne alors que vous aviez prévu d’accoucher par voie basse. Ou bien il faudra prendre le bébé dès sa naissance pour l’emmener dans une autre pièce et pratiquer des soins, alors que vous auriez préféré le tenir contre vous dans ses premiers instants de vie. Faites-vous à l’idée que tout ne se passera peut-être pas comme vous l’aviez prévu. Mais dans la mesure du possible, le personnel médical fera le maximum pour honorer vos souhaits

En pratique

Plan de naissance

Cliquez ici pour vous lancer dans la rédaction de votre plan de naissance !

Curieuse de savoir ce qu'il se passe d'autre pendant votre grossesse?

En savoir plus sur Semaine 22

My Nutricia

Inscrivez-vous sur Nutrica Baby !

Nutricia Baby est un service gratuit qui vous accompagne avec des consignes adaptées à la phase de votre grossesse ou maternité.

Des questions sur votre alimentation ou celle de votre petit ?