Emotions et relations

Un accouchement peut se faire dans toutes sortes de positions

La position couchée n’est pas la plus confortable pour accoucher, mais elle est la plus utilisée. Si vous vous sentez mieux en position assise, pendue au cou de votre partenaire ou accroupie, vous pouvez tout à fait accoucher de cette façon. Certaines positions comportent même des avantages non négligeables. Petite astuce si vous choisissez d’accoucher accroupie : portez des talons, cela soulagera vos mollets... et vous permettra de rester élégante pour accueillir votre bébé !

Allongée dans un lit

Tous les films et toutes les séries télévisées mettant en scène la naissance d’un enfant ont un point commun : les femmes accouchent presque toujours allongées, avec le dossier du lit légèrement relevé. Cette position est pratique pour l’accoucheur et le gynécologue, qui ont alors une bonne vue sur le déroulement de l’accouchement (et encore plus si le lit est haut).


Mais un accouchement dans un lit présente aussi des inconvénients. Lorsque vous êtes couchée, votre coccyx ne peut en effet pas basculer vers l’arrière, ce qui empêche le bassin de s’ouvrir entièrement. Dans la position assise ou debout, le coccyx peut basculer vers l’arrière et votre bébé peut ainsi passer plus facilement. Les risques de devoir procéder à une épisiotomie ou une césarienne, ou de devoir recourir aux ventouses, sont donc réduits. Les contractions sont aussi moins douloureuses en position assise ou debout, il faut attendre moins longtemps avant de pouvoir pousser et les poussées en tant que telles sont plus courtes. C’est grâce à la gravité, une alliée de taille pendant un accouchement !


Vous gardez le contrôle

Vous choisissez vous-même dans quelle position vous voulez mettre votre enfant au monde. Il s’agit de votre accouchement et c’est vous qui faites tout le travail, vous avez donc le droit de choisir la position qui vous convient le mieux. Vous pouvez également changer de position en cours de route, aussi souvent que vous le souhaitez. Mettez-vous dans les positions qui vous font vous sentir le mieux, car cela vous laissera aussi un meilleur souvenir de votre accouchement. Vous avez déjà des préférences avant l’accouchement ? Parlez-en à votre accoucheur ou gynécologue et inscrivez-les dans votre

plan de naissance

. La personne qui vous accompagnera saura alors quoi apporter pour votre accouchement.


Positions d’accouchement verticales : avantages

Voici les avantages d’un accouchement en position debout ou assise :

  • On ressent moins la douleur pendant les contractions et les poussées.
  • On ressent donc aussi moins le besoin d’atténuer la douleur.
  • L’accouchement est généralement plus rapide (en moyenne une heure de moins).
  • Les poussées sont plus faciles, et cette phase dure moins longtemps.
  • La gravité aide bébé à sortir.
  • Les risques d’épisiotomie ou le besoin de recourir aux ventouses sont réduits.
  • Enfin, une position verticale peut être moins « gênante » que la position couchée, jambes écartées.

Source : Koninklijke Nederlandse Organisatie van Verloskundigen

Positions d’accouchement verticales : comment procéder ?

Lors des contractions, essayez plusieurs positions pour comprendre dans laquelle vous vous sentez le mieux. La douleur est souvent aussi plus facile à supporter quand on change de position. Vous pouvez pousser dans la plupart des positions.

  • Debout avec les jambes écartées à la largeur des hanches, les mains contre un mur. Vous pouvez ainsi balancer vos hanches à votre guise.
  • Assise à l’envers sur une chaise. Placez un coussin sur le dossier, sur lequel vous pourrez aussi poser la tête. Votre partenaire pourra en profiter pour vous masser le dos ou y appliquer une pression.
  • Debout avec votre partenaire en face de vous, qui vous soutient. Placez vos bras autour de son cou.
  • À quatre pattes (avec un coussin sous vos genoux), en alternant les positions « dos rond » et « dos creux ».
  • Assise sur un tabouret ou un ballon. Vous pouvez alors bouger et faire tourner vos hanches comme vous le souhaitez.
  • Assise ou couchée dans un bain. L’eau chaude vous aidera à vous détendre.
  • Penchée en avant sur une table, un plan de travail ou une planche à repasser (pratique, car réglable en hauteur).
  • Couchée sur le côté ou à demi-couchée sur votre lit (bien que cette position ne soit pas verticale).
  • Accroupie. Portez alors des talons pour soulager vos mollets. Votre partenaire peut se tenir sur une chaise derrière vous.

Curieuse de savoir ce qu'il se passe d'autre pendant votre grossesse?

En savoir plus sur Semaine 22

My Nutricia

Inscrivez-vous sur Nutrica Baby !

Nutricia Baby est un service gratuit qui vous accompagne avec des consignes adaptées à la phase de votre grossesse ou maternité.

Des questions sur votre alimentation ou celle de votre petit ?