Nutricia baby
Petits problèmes

La constipation pendant la grossesse : 7 conseils

Une petite question pas très glamour : avez-vous vous aussi des difficultés à aller à selle ? Vous n’êtes pas la seule. De nombreuses femmes en souffrent pendant la grossesse. La constipation est un phénomène plutôt gênant, mais vous pouvez faire quelque chose pour le rendre plus supportable.

Les causes de constipation

En fait, c’est plutôt logique que la constipation soit si fréquente pendant la grossesse.

  • Vous êtes moins active : vous bougez différemment et moins
  • Vos hormones changent tout comme votre circulation sanguine 
  • Votre bébé prend aussi de plus en plus de place, ce qui met vos intestins à l’étroit. 

Tout cela affecte le fonctionnement de vos intestins. Ils deviennent plus lents ! . Pas étonnant donc que vous puissiez souffrir de constipation.

Chaque personne a ses habitudes lorsqu’il s’agit d’aller à la selle. L’un va à la toilette tous les jours, alors que l’autre y va seulement tous les deux ou trois jours. C'est normal. Cependant, si vous allez à selle moins de 3 fois par semaine, cela signifie que vous êtes constipée. Vos selles sont alors généralement sèches et dures et vous devez pousser lorsque vous êtes à la toilette.

7 conseils pour un bon transit

1. Buvez assez

Buvez de préférence 1,5 l à 2 l par jour. Les fibres présentes dans vos intestins fonctionnent comme une sorte d’éponge et absorbent cette humidité, ce qui permet de garder vos selles molles et souples.

2. Mangez des fibres

À chaque repas, mangez des produits contenant beaucoup de fibres. Le pain complet ou le pain de froment contient plein de fibres, tout comme les pommes de terre, les pâtes complètes, le riz complet, les légumes, les fruits et les légumineuses comme les pois cassés, les pois chiches et les haricots bruns et blancs.

  • Au petit-déjeuner: mangez par exemple deux tranches de pain de seigle avec du fromage et de la tomate. Accompagnez cela d’un verre de jus frais (avec de la pulpe). Ou optez pour du porridge orange aux noix.
  • A midi: mangez une salade aux légumineuses à midi, par exemple une salade de laitue aux concombres, à la tomate, au maïs et aux haricots rouges. C’est délicieux avec un peu de fromage de chèvre au lait pasteurisé.
  • Pour le goûter: pendant la journée, vous pouvez manger une tranche de pain complet, des crudités, une poignée de noix non salées ou un fruit comme goûter.

3. Ne sautez pas de repas

Parfois, il arrive d’être pressée et de sauter un repas, comme le petit-déjeuner. Vous n’avez pas le temps ? Alors gardez toujours avec vous une barre de céréales riches en fibres ou des fruits. En effet, manger à une heure régulière une alimentation équilibrée permet le bon fonctionnement de votre flore intestinale. En sautant un repas ou en mangeant des tas de friandises pour compenser un repas vous risquez de dérégler votre organisme. 

4. Soyez active

Veillez à bouger suffisamment, de préférence tous les jours. Faites une balade. Cela stimule vos intestins.

5. Ne vous retenez pas en cas de besoin 

Ne retenez pas vos selles et allez à la toilette lorsque vous en ressentez le besoin. Même si vous êtes en ville ou en visite chez quelqu’un. Si vous attendez longtemps, vos selles continuent à s’épaissir et votre passage à la toilette n’en sera que plus désagréable.

6. Prenez le temps d’aller à la toilette

Être à l’aise et zen en allant aux toilettes permet une meilleure évacuation des selles 

7. N’utilisez pas de laxatifs sans l'avis d"un professionnel

N’utilisez pas de laxatifs sans consulter votre médecin traitant, votre gynécologue ou votre sage-femme.

Si les désagréments persistent

Vous avez essayé tous les conseils, mais rien ne semble fonctionner pour réduire votre constipation ? Parlez-en à votre sage-femme ou à votre gynécologue.

My Nutricia

Inscrivez-vous sur Nutrica Baby !

Nutricia Baby est un service gratuit qui vous accompagne avec des consignes adaptées à la phase de votre grossesse ou maternité.

Des questions sur votre alimentation ou celle de votre petit ?