Petits problèmes

Désagréable, cette fatigue: comment avoir plus d'énergie

Mener une grossesse, ce n’est pas de tout repos. Rien d’étonnant à ce que vous vous sentiez parfois fatiguée. Vous avez le temps de faire une courte sieste dans l’après-midi ? Vous étendre un moment vous fera le plus grand bien !

La fatigue en début de grossesse

Vous vous sentez parfois à plat : c’est bien naturel ! D’importants changements s’opèrent dans votre corps et vous les sentez. La fabrication du placenta, une priorité au début de votre grossesse, demande beaucoup d’énergie. Les hormones – encore elles – doivent aussi mettre leur grain de sel. L’hormone de la grossesse (HCG*) peut causer une sensation de fatigue. De plus, le début de la grossesse se caractérise par une baisse de la tension artérielle et du glucose sanguin. Votre tension artérielle peut baisser en raison de la création d'un grand nombre de nouveaux petits vaisseaux sanguins (dans les organes et le placenta). Comme la fabrication de sang supplémentaire se déroule un peu moins vite que la création de ces petits vaisseaux, la tension du sang baisse dans vos artères. Quant à votre glycémie, elle est un peu plus basse car l’embryon réclame surtout beaucoup de glucose pour le moment.

Cette fatigue est d’ailleurs aussi considérée comme un point positif dans les premières semaines : pour beaucoup de femmes, elle est le premier signe de grossesse.

*L'HCG (hormone chorionique gonadotrope) est détectable dans le sang dès le 10ième jour suivant l'ovulation. C'est le temps nécessaire pour qu'apparaisse dans le sang à concentration suffisante la bêta hCG, l'hormone qui signe la grossesse).

La fatigue en fin de grossesse

De nombreuses femmes enceintes se sentent en pleine forme au deuxième trimestre. Elles débordent d’énergie et leur ventre qui s’arrondit n’est pas encore une gêne réelle pour les mouvements. Au dernier trimestre, tout cela va de nouveau changer. La fatigue refait fréquemment son apparition. Surtout maintenant que vous portez du poids supplémentaire, que vous allez probablement plus souvent aux toilettes pendant la nuit, et que à cause de maux de dos, de douleurs au bassin ou de votre ventre proéminent, vous avez du mal à trouver une position confortable pour dormir. La nuit venue, peut-être pensez-vous à un nom pour votre enfant ou aux choses qui restent à acheter ? Ce n’est pas l’idéal pour une bonne nuit de repos. Et si vous dormez mal, vous vous levez fatiguée...

Plus d'énergie

Soyez clémente pour vous-même et votre bébé, et tâchez d’apaiser votre corps et votre esprit :

  • Vous n’êtes pas obligée de tout faire toute seule. Laissez votre partenaire, vos amis et votre famille vous aider.
  • Offrez-vous un bon livre, faites du shopping en ligne, prenez un bain ou regardez un film. Quoi que ce soit, faites des choses qui vous détendent.
  • Une promenade dans la fraîcheur de l’air extérieur vous revigorera. Pensez aussi aux cours de yoga pour femmes enceintes. Accordez-vous un moment de tranquillité.
  • Faites une sieste. Avec 15 à 20 minutes de sommeil, vous aurez rechargé vos batteries.
  • Essayez de vous détendre avant d’aller au lit. Dans la soirée, allégez déjà votre esprit. Par exemple, ne réfléchissez pas à un nom pour votre enfant car, une fois couchée, cela vous trottera encore en tête et vous empêchera peut-être de vous endormir.
  • Essayez de dormir sur le côté avec un petit coussin entre vos genoux fléchis, un autre sous le ventre et éventuellement encore un pour soutenir le dos.
  • Si vous ne vous endormez pas ou vous réveillez en pleine nuit, restez au lit. De cette façon, votre corps continue de se reposer et vous ne vous réveillez pas complètement. Vous respectez mieux votre rythme biologique.
  • Essayez d’avoir une alimentation saine et variée. Vous disposerez ainsi de l’énergie nécessaire.
  • Si votre organisme présente une carence en fer, augmentez votre consommation de produits riches en fer, comme la viande, les noix, les produits à base de céréales complètes et les légumes verts (feuillus). Si, à chaque repas, vous consommez un aliment contenant de la vitamine C (comme une portion de fruit, un verre de jus d’orange frais ou des légumes), vous assimilerez plus facilement le fer présent dans votre alimentation.
  • Limitez la consommation de produits riches en sucres : ils dopent votre niveau d’énergie dans un premier temps mais, dès qu’ils ont été assimilés, vous vous sentez encore plus fatiguée qu’auparavant.

My Nutricia

Inscrivez-vous sur Nutrica Baby !

Nutricia Baby est un service gratuit qui vous accompagne avec des consignes adaptées à la phase de votre grossesse ou maternité.