Tout sur le développement physique de votre enfant

Être capable de grimper sur une chaise, de tracer une ligne droite, de se tenir sur la pointe des pieds, d’essayer d'enlever sa couche par soi-même, … toutes ces actions dépendent entièrement du développement physique de votre enfant. Nous vous donnons de bons conseils pour stimuler le développement physique de votre tout-petit.

Saviez-vous que...Motricité fine et globale

C’est grâce à l’utilisation coordonnée de ses bras et de ses jambes (la motricité globale) que votre enfant peut s'asseoir, se rouler par terre, ramper et marcher. Mais l'utilisation de ses petits muscles des mains (la motricité fine) est tout aussi importante, car ils lui permettent de se brosser les dents, de manger et de s'habiller tout seul. L’acquisition de la motricité lui permet d’en faire toujours plus sans votre aide !

Bébé se tient debout 

Des premiers pas à la vraie marche

Votre bébé est âgé de 9 mois et essaie de se tenir debout de plus en plus souvent ? Alors, il en est à la première étape pour apprendre à marcher ! Entre 12 et 15 mois, la plupart des bébés maîtrisent déjà l'art de se tenir debout et ne tarderont pas à faire leurs premiers vrais pas. Et même si dans un premier temps, il n’arrive à se déplacer que de la chaise au placard, votre tout-petit courra après un ballon avant même que vous ne vous en rendiez compte. Bien entendu, il est tout à fait possible d’aider votre enfant dans son apprentissage de la marche.

 
chaise

Vous pouvez, par exemple, mettre ses jouets sur une chaise stable ou sur le canapé plutôt que sur le sol de manière à l’encourager à se relever et à se tenir debout.

Bonhomme

Vous devez aussi veiller à maintenir convenablement votre enfant lorsque vous l’entraînez à marcher. Beaucoup de parents tiennent leurs enfants par les mains, ce qui les déséquilibre. Il est préférable de soutenir votre tout-petit au niveau du tronc. Vous permettez ainsi à ses pieds d’adhérer fermement au sol au lieu d'être inclinés, et renforcez en même temps ses os et ses muscles.

Bonhomme et voiture

Vous pouvez également placer des jouets par terre, et encourager votre enfant à s'accroupir pour les ramasser tout en se tenant au canapé. Il est préférable qu’il se penche pour les ramasser, plutôt que de le laisser s’asseoir pour le faire.

Tobogan

Encouragez-le à courir et à grimper en intérieur comme à l'extérieur, mais surveillez-le.

Escaliers

Entraînez-vous à monter les escaliers ensemble – vous verrez qu’il adhérera immédiatement à ce jeu amusant ! Et laissez la poussette à la maison le plus souvent possible pour faire marcher votre enfant.

Pieds bébé 

Il est préférable de lui apprendre à marcher pieds nus. Marcher pieds nus renforce les muscles et les tendons du pied et permet à la voûte plantaire de se former correctement. Cela permet à votre enfant de développer une bonne posture et un certain « sens du maintien » : votre enfant est ainsi capable de percevoir son propre corps, ainsi que toutes les parties qui le composent, et de s’en servir.

Les chaussures

Tant que vous n’allez pas le promener à l’extérieur, votre enfant n’a pas vraiment besoin de porter des chaussures. Du moins, tant qu’il n’y a pas de risque de blessure ou qu’il n’a pas les pieds au froid. Quand vous irez lui acheter ses premières chaussures, optez de préférence pour un modèle souple. En fait, il faut que ses premières chaussures donnent l'impression à votre enfant de ne pas en porter. Après tout, il marche aussi bien à pieds nus ou en pantoufles. Plus les chaussures seront souples, et plus il sera facile à votre petit de bien positionner ses pieds et d’apprendre à marcher correctement.

Équilibre et coordination

Pour accomplir une tâche quelle qu’elle soit, les enfants doivent, au préalable, apprendre à contrôler leur corps. Imaginez, par exemple, comment se déroulerait le dîner, si vous ne lui aviez jamais appris à se tenir assis sur une chaise. Heureusement, vous pouvez faire de nombreuses activités avec votre enfant qui favoriseront son équilibre et la coordination de ses gestes. Vous pouvez, par exemple, lui faire découvrir son corps en dansant ou en faisant du yoga avec lui. Ou encore le laisser mettre et enlever ses vêtements tout seul, en restant debout à côté de lui et en intervenant le moins possible. Par ailleurs, de nombreux équipements sont mis à la disposition des enfants dans les cours de récréation pour les aider à développer leur motricité.

Découvrez ici nos idées de jeux éducatifs et amusants à faire avec votre enfant:

Sauter

Apprendre à sauter est une autre compétence importante à acquérir pour un jeune enfant. Et c’est surtout très bon pour lui. Le saut représente à lui seul un entraînement complet pour le corps : il permet de mieux le contrôler, favorise une meilleure coordination et fortifie les muscles. À l'extérieur, vous trouverez facilement des endroits où votre enfant pourra sauter, qu’il s’agisse de murets, de troncs d'arbre ou de matériel d'escalade. Bien qu’à l'intérieur cela soit un peu plus compliqué, vous pouvez toujours lui fabriquer un petit coin saut sécurisé par des oreillers et des couettes.

Marcher et faire du vélo

Votre enfant a du mal à rester en équilibre ? Alors il peut être intéressant de lui acheter un vélo ou une draisienne (à partir de 2 ans). Avec une draisienne, votre tout-petit peut rapidement apprendre à garder son équilibre ainsi qu’à estimer les distances et la vitesse. Et en plus de favoriser l’équilibre, la draisienne permet à votre tout-petit de bien se préparer à l’apprentissage du vélo à pédales. Sans compter que c'est sain pour vous aussi, car vous constaterez vite que pour arriver à le suivre vous devrez bien souvent courir très vite !

Enfant fait du vélo 

Les deux mains

Les tout-petits peuvent souvent utiliser leurs mains de manière très précise. Ils sont, par exemple, capables de manger avec une cuillère, de tourner les pages d’un livre ou d’enlever leurs chaussettes. C’est entre deux et quatre ans qu’ils commencent à utiliser une main plutôt que l’autre, mais ils se servent encore très souvent des deux. Si vous cherchez la meilleure façon de stimuler votre enfant à utiliser ses deux mains, c’est simple : faites-le jouer ! Faites-lui faire beaucoup de choses, des jeux et des activités qui nécessitent l’utilisation des deux mains (faire de la pâte à modeler, conduire une voiture, jouer aux Duplo, faire la cuisine, etc.). Il apprendra ainsi à utiliser ses deux mains ensemble et séparément. 

Laissez-le s’habiller lui-même

Plus votre enfant maîtrisera ses capacités motrices, plus il pourra et voudra se débrouiller seul. C’est bon pour lui, mais pour vous aussi, en tant que parent ! L'autonomie augmente l'estime de soi et la confiance en soi de votre enfant. Votre rôle est de l'aider à en gagner. Dans un premier temps, assurez-vous de lui donner des vêtements amples, sans fermetures compliquées, qu’il pourra enfiler tout seul (cela peut même être des vêtements d’une taille au-dessus). Encouragez ensuite l'auto-habillage – mais aussi le choix des vêtements. Et si nécessaire, donnez-lui un petit coup de main en posant le pantalon, le pull ou la robe que votre enfant doit mettre à l’endroit et vers le haut sur le sol. Apprenez-en plus ici sur ce que vous pouvez faire pour apprendre à votre enfant à s’habiller et à se déshabiller tout seul.   

Enfant organise ses habits

La propreté

L’apprentissage de la propreté est un véritable cap dans le développement de votre enfant. Terminés les changes, finies les montagnes de couches - c'est une grande victoire pour tout le monde. Alors vous vous demandez quand votre enfant sera prêt pour cela ? La plupart des enfants deviennent propres entre deux et trois ans, mais certains beaucoup plus tôt. Les filles sont généralement un peu plus précoces que les garçons. Toutefois, la plupart des enfants n’acquièrent suffisamment de contrôle sur leurs sphincters qu’à partir de 18 mois. Ce n’est qu’à partir de cet âge qu’ils sont capables de retenir leur urine et leurs selles, et qu’ils comprennent le lien existant entre l'envie de faire, et la miction ou la défécation.

Apprendre à faire sur le pot

Il existe de nombreuses façons d'aider votre enfant à devenir propre. Certains parents optent pour le pot, d'autres pour un réducteur de toilette. Certains choisissent de mettre leur enfant au pot à des horaires ou moments de la journée réguliers, d'autres préfèrent enlever la couche de leur petit en été et laisser la nature suivre son cours. Mais quelle que soit la méthode choisie, n'oubliez jamais que les accidents font partie de cet apprentissage !

Bébé sur petit pot

Les signes qui vous indiquent que votre enfant est sûrement prêt à s'entraîner à la propreté :

  • Il s'intéresse aux toilettes et à ce qu’il s'y passe.
  • Il vous indique par des gestes ou par des mots que sa couche est pleine.
  • Il garde de plus en plus souvent sa couche sèche (et est dérangé par le port d‘une couche humide).
  • Il vous montre par son attitude ou son expression qu'il est « en train de faire ses besoins ».
  • Il fait pipi ou caca à intervalles réguliers et prévisibles.

Quelques conseils pour vous et votre enfant

  • Ne commencez cet apprentissage que lorsque votre enfant s’intéresse au pot ou aux toilettes et qu'il envoie des signaux vous indiquant qu’il est prêt pour cela (voir ci-dessus). Ne le forcez surtout pas s’il n’est pas prêt. 
  • Pensez à éveiller l’intérêt de votre enfant en lisant avec lui des livres traitant de la propreté ou en l‘emmenant avec vous lorsque vous allez aux toilettes. En plus de trouver tout cela intéressant, votre enfant voudra bientôt vous imiter.
  • Commencez cet apprentissage lors d’une période calme. Évitez de le faire à l’approche de son anniversaire, lors d‘un déménagement ou pendant les vacances, par exemple.
  • Expliquez à votre enfant ce qu’il doit faire puis laissez-le se débrouiller seul autant que possible. 
  • Laissez votre enfant prendre son temps pour faire ses besoins et veillez à ce que ce moment soit le plus agréable possible. Si vous constatez que cet apprentissage dérange votre enfant, il vaut mieux l'arrêter et réessayer un peu plus tard. 
  • Gardez bien à l'esprit que tout comme l’apprentissage de la marche, l'apprentissage de la propreté implique des essais et des échecs. Ne vous fâchez pas contre votre tout-petit en cas d’accident. Changez-le tout simplement en lui mettant des vêtements propres, expliquez-lui ce qu’il s'est passé et faites-lui un gros câlin.