Alimentation

Quels aliments ne pouvez-vous pas (encore) donner à votre bébé ?

Des premières panades aux trois repas par jour, votre bébé ne peut pas encore tout manger. À quoi devez-vous faire attention ?

Des premières panades aux trois repas par jour

Dès les premières panades, vous vous embarquez avec votre bébé dans un passionnant voyage d’exploration à travers la découverte de nouveaux aliments, la reconnaissance de ces aliments et le plaisir de manger. Vous allez remarquer que votre enfant apprécie beaucoup certaines choses, et d’autres pas du tout. Mais à partir de quel âge votre bébé peut-il goûter à tout ?


    Alimentation

    Récapitulatif des aliments : que ne pouvez-vous pas (encore) donner

    Téléchargez ici un récapitulatif pratique des aliments que votre bébé peut manger et à partir de quel âge. 


    Téléchargez ici

    Pourquoi ne pouvez-vous pas encore donner certains produits ?

    C’est toujours bon à savoir ! Pourquoi vaut-il mieux ne pas donner ces produits à des enfants de moins de 1 an, ou ne pas les donner en grande quantité ?

    À ne pas donner :

    • Miel : Le miel peut contenir des traces d’une bactérie qui peut être nocive pour les enfants de moins de 12 mois, le clostridium botulinum. Certains produits spécialement élaborés pour les petits enfants peuvent contenir du miel ajouté, chauffé à haute température et sûr à la consommation.
    • Fromage frais à tartiner : Bien que cette garniture soit populaire auprès des jeunes enfants, le fromage fondu n’est hélas pas un aliment adapté. Pourquoi ? Parce que le fromage fondu est extrêmement salé.
    • Paté: Délicieux! Mais pas pour les enfants en dessous d'un an. Le paté est riche en vitamine A, contient beaucoup de sel et des graisses saturés. Trop de vitamine A n’est pas bon pour votre bébé.  
    • Fromage : Gouda jeune contient une quantité significative d’acides gras saturés et de sel. 

    • Produits préparés pour adultes : Ces produits contiennent souvent beaucoup de sel, d’acides gras saturés et de conservateurs.


    À proposer avec parcimonie :

    • Sucre : Votre bébé n’a pas besoin de sucre ajouté. En consommant du sucre, votre bébé s’habitue au goût sucré et peut développer une préférence pour cette saveur. Par ailleurs, le sucre est mauvais pour ses dents (prêtes à percer). Faites également très attention aux boissons sucrées (jus de fruits, limonade, boissons lactées) et aux desserts.
    • Sel : Votre bébé n’a pas non plus besoin - de sel ajouté. Jusqu’à 1 an, les reins d’un bébé sont encore en développement et le sel peut être une charge excessive pour eux. Le sel peut se retrouver dans plus de produits qu’on ne le pense. Pensez par exemple aux sauces prêtes à l’emploi, aux cubes de bouillon et aux soupes.
    • Protéines : Votre bébé n’a pas besoin de plus de protéines que celles qu’il retire de l’allaitement –maternel ou -du lait artificiel -. Savez-vous que le fromage blanc est très riche en protéines ? C’est pourquoi il vaut mieux ne pas en donner aux bébés de moins de 1 an.


    Faites preuve de prudence avec :

    • Noyaux et pépins : retirez tous les noyaux et pépins des fruits et légumes. Votre bébé pourrait les avaler de travers.
    • Noix : les noix sont un aliment très sain ! Afin d’éviter que votre bébé ne les avale de travers, il vaut mieux les proposer sous la forme de pâtes de noix.
    • Raisins et tomates cerises : encore une fois, votre bébé pourrait avoir des difficultés à les avaler. Coupez-les en deux ou en morceaux afin d’éviter cela.



    Charlotte

    Des questions ou conseils sur votre alimentation ou celle de votre petit?