Nutricia baby

Tout sur l’allergie aux protéines de lait de vache

L’allaitement maternel est la meilleure alimentation pour votre enfant. Pour sa croissance, votre bébé a besoin d’une alimentation qui est adaptée à ses besoins. Cependant, il arrive que le système immunitaire de votre bébé réagisse de manière anormale aux protéines de lait de vache contenue dans son alimentation. C’est ce qu’on appelle l’allergie aux protéines de lait de vache. Découvrons ensemble les symptômes, les causes et les solutions.

L’ allergie au lait de vache : qu’est-ce que c’est ?

Une allergie se développe lorsque le système immunitaire réagit à des substances (nutriments) auxquelles il ne devrait normalement pas réagir, par exemple les protéines de lait. Le système immunitaire de votre enfant fonctionne trop bien à ce moment-là. Normalement, il ne protège que contre les intrus indésirables, tels que les bactéries et les virus. Mais en cas d’allergie aux protéines de lait de vache, le système immunitaire réagit aussi aux protéines de lait de vache.

L'allergie au lait de vache est l'allergie la plus répandue chez les bébés. Environ 1 à 5 bébés sur 100 en souffrent. Ce n'est pas étonnant, car durant sa première année de vie, un bébé boit principalement du lait. Il est intéressant de noter que la majorité des enfants se débarrassent de cette allergie en grandissant. Pour la plupart, l’allergie disparaît après l’âge de 2 ans. 

Comment l'allergie survient-elle?

L'allergie survient parce que le système immunitaire réagit à des substances (alimentaires) auxquelles il ne devrait pas réagir, telles que les protéines de lait. Lors de la digestion, le corps décompose cette protéine en petits morceaux. Les intestins laissent passer ces petits morceaux, de sorte qu'ils sont absorbés dans le sang. Mais les intestins de votre bébé ne sont pas encore complètement développés. De plus gros fragments de protéines (non coupées) sont donc également autorisés à traverser et à se retrouver dans le sang. Cela ne cause aucune plainte chez la plupart des bébés, mais dans l'allergie aux protéines de lait de vache, le corps voit ces morceaux de protéines dans le sang comme des « intrus ». Votre bébé fabrique alors des anticorps qui provoquent des réactions allergiques.

Quelles sont les causes d'une allergie aux protéines de lait de vache ?

Les causes de l'allergie aux protéines de lait de vache sont diverses. En fait, n'importe quel enfant peut développer une allergie aux protéines de lait de vache. L'hérédité joue un rôle dans le développement des allergies. L'un des parents, un frère ou une sœur souffre-t-il/elle d'une réaction d'hypersensibilité, comme l'eczéma, le rhume des foins, l'asthme ou une allergie (alimentaire) ? Votre enfant a alors un risque accru de développer une allergie aux protéines de lait de vache. Cependant, cela ne signifie pas que votre enfant développera automatiquement une allergie aux protéines de lait de vache. Et inversement, un bébé peut aussi développer une allergie qui n'a jamais existé dans la famille auparavant.

Quels sont les symptômes de l’allergie aux protéines de lait de vache ?

Les symptômes d’une allergie aux protéines de lait de vache sont très variés. Par conséquent, il est parfois difficile de reconnaître cette allergie. Consultez notre checklist ci-dessous pour voir quels symptômes peuvent indiquer une allergie aux protéines de lait de vache.

La checklist ci-dessous peut vous aider à reconnaître l'allergie aux protéines de lait de vache chez votre bébé. Votre enfant présente-t-il un ou plusieurs des symptômes ci-dessous ? Consultez directement le pédiatre.

La checklist ne fait pas le diagnostic : cela nécessite également un examen physique. Les symptômes peuvent aussi avoir d'autres causes. Il peut donc s'écouler un certain temps avant que le médecin ne pose le diagnostic d'allergie aux protéines de lait de vache. De plus, plusieurs tests doivent être effectués pour voir si votre enfant a une allergie aux protéines de lait de vache.

La checklist:

  • Problèmes de peau (eczéma, éruption cutanée)
  • Votre bébé est agité lorsqu'il boit
  • Troubles de l'estomac et/ou des intestins (reflux, constipation, diarrhée, crampes)
  • Pleurs longs et inconsolables
  • Sommeil agité et mauvais
  • Fatigue
  • Troubles des voies respiratoires (respiration sifflante, souffle court, toux, suffocation)
  • Troubles du nez (nez bouché, nez qui coule, accès d'éternuement)
  • Troubles des yeux (rouges et/ou qui grattent)
  • Retard de croissance

Pour plus d'informations et un aperçu complet des symptômes possibles, consultez ici notre site internet sur l'allergie aux protéines du lait de vache.

Le diagnostique

Vous pensez que votre enfant a une allergie aux protéines de lait de vache ? Consultez dans ce cas-là votre pédiatre. Il/elle doit faire un certain nombre de tests pour savoir si votre bébé est réellement allergique. Votre médecin discutera avec vous des antécédents médicaux de votre enfant et de votre famille, des symptômes de l'allergie chez votre enfant ainsi que de ses habitudes alimentaires. Il est donc utile de bien préparer cette conversation avec votre médecin. Prenez entre autres note des habitudes alimentaires de votre bébé et faites une liste des maladies qui existent dans votre famille : ici vous trouverez plus d'informations!

Tester l’allergie aux protéines de lait de vache

Sur base de votre conversation, le pédiatre évaluera s'il est nécessaire de faire des tests sur votre enfant. Il existe différents types de tests : tests cutanés, tests sanguins et tests de provocation aux protéines de lait de vache. Votre médecin vous indiquera à l'avance quel(s) test(s) il effectuera.

Test IgE spécifique

Ce test sanguin mesure la concentration d'anticorps spécifiques dans le sang de votre bébé. Celles-ci sont appelées IgE. Les enfants souffrant d'allergies ou d'asthme ont souvent plus d'IgE dans leur sang. Le test ne fait pas un diagnostic définitif, cela ne peut être fait qu'avec un test de provocation aux protéines de lait de vache.

Test de piqûre cutanée (HPT)

Dans ce test cutané, le médecin applique une goutte de lait de vache sur le dos ou l'avant-bras de votre enfant. Le médecin piquera alors légèrement la peau à l'endroit de la goutte. Si une papule (sorte de petite bosse) s'y développe, c'est le signe d'une allergie aux protéines de lait de vache. Si cela ne se produit pas, votre enfant peut encore avoir une allergie aux protéines de lait de vache. Ce test ne fournit pas non plus un diagnostic définitif.

Test de peau atopique

Dans ce test cutané, le médecin colle un patch contenant de l'extrait de l’allergène protéine de lait de vache sur le dos de votre enfant. Le patch est laissé se garde pendant 24 à 72 heures pour tester les symptômes qui n'apparaissent pas tout de suite, comme des maux de ventre ou un eczéma atopique. Si le test sanguin ou le test cutané est négatif, ce test peut toujours montrer une allergie aux protéines de lait de vache.

Test de provocation aux protéines de lait de vache

Dans ce test, votre bébé reçoit des aliments contenant des quantités croissantes de protéines de lait de vache. Avant que le médecin ne fasse ce test, les symptômes de votre enfant doivent avoir disparu ou au moins se sont stabilisés. Attention : vous ne pouvez pas faire vous-même un test de provocation aux protéines de lait de vache. Cela devrait avoir lieu sous la supervision d'un pédiatre.

Que faire si votre bébé a une allergie aux protéines de lait de vache ?

Si après avoir passé un test ou un diagnostic et qu’il est clair que votre bébé est allergique aux protéines de lait de vache, il est important d'adapter son alimentation et/ou la vôtre selon les conseils du médecin. Les conseils suivants peuvent vous aider:

Si vous allaitez

Même en allaitant votre bébé peut développer une réaction aux protéines de lait de vache. A travers votre alimentation, les protéines de lait de vache se retrouvent dans le lait maternel.
Essayez de ne plus consommer de protéines de lait de vache (yaourts, laits et autres produits laitiers).
Demandez à votre médecin de vous orienter vers un(e) diététicien(ne) qui vous conseillera sur une alimentation sans lait de vache. Cliquez ici pour plus d'informations !

Si vous donnez le biberon

Si votre enfant a des risques de développer une allergie aux protéines de lait de vache le médecin recommandera d’opter pour un lait dont les protéines sont déjà décomposées en petites molécules. Par conséquent, le système immunitaire de votre enfant n'entre pas en contact avec de grandes protéines de lait de vaches non découpées. . Les bébés allergiques aux protéines de lait de vache supportent ces molécules infimes et les symptômes diminuent souvent en deux à quatre semaines. Cette page vous offre plus d'informations sur les différentes options.

Que faire avec la diversification alimentaire ?

Vous donnez des purées/panades à votre bébé ? Assurez-vous que cet aliment est également exempt de protéines de lait de vache si votre enfant a une allergie aux protéines de lait de vache. Si vous utilisez des pots pour bébés, vous devez lire attentivement l'emballage. Découvrez ici comment aborder au mieux ces premières panades.
Nous avons également rassemblé pour vous quelques conseils pratiques. Voici nos trois meilleurs conseils !

Vous avez des questions sur l'allergie aux protéines de lait de vache ou sur l'alimentation de votre bébé ?

Contactez nos diététiciennes du service alimentation pour bébé de Nutricia au numéro gratuit 0800-166 85 ou envoyez-nous un message via Whatsapp sur le +32 471 13 43 00. Nos diététiciennes sont disponibles du lundi au jeudi de 8h30 à 17h et le vendredi de 8h30 à 16h. Elles vous aident avec plaisir !

Des questions sur VOTRE ALIMENTATION ou celle de VOTRE PETIT?