Nutricia baby
Alimentation

Questions fréquentes sur l'allaitement

Durant la grossesse, votre bébé est protégé dans votre ventre. A sa naissance, celui-ci quitte l’utérus et arrive dans un nouvel environnement, inconnu. En tant que maman, vous souhaitez bien sûr le meilleur pour votre bébé. L’allaitement correspond à ce bon départ. C'est pourquoi nous sommes heureux de répondre à toutes vos questions sur l'allaitement. Les réponses sont formulées en collaboration avec une consultante en lactation.

Questions et réponses

Quel matériel pour débuter l’allaitement ?

  • Un bon soutien-gorge adapté et confortable en coton. 
  • Des compresses d’allaitement à utiliser en cas de fuite. Les fuites peuvent déjà débuter à la fin de votre grossesse. 
  • Quels conseils donneriez-vous pour débuter ?

    Quelques conseils : 

    • Lavez-vous bien les mains avant d’allaiter;
    • N’utilisez pas de savon sur les mamelons ;
    • Lavez bien le matériel que vous utilisez lors de l’allaitement ;
    • Laissez vos mamelons sécher à l’air libre après avoir allaité ;
    • Utilisez un soutien-gorge en coton ;
    • Massez vos mamelons ;
    • Utilisez éventuellement des coussinets d’allaitement. Les feuilles de chou aident également à atténuer la douleur. 

    N’hésitez pas à prendre contact avec une consultante en lactation pour recevoir des conseils personnalisés

    Pour plus de conseils pratiques, cliquez ici.

    Jusqu’à quel âge allaiter mon bébé ? 

    L’OMS (L’Organisation Mondiale de la santé) recommande l’allaitement exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois. Après 6 mois et jusqu’à 2 ans voire plus, l’allaitement est toujours recommandé et doit être complété par l’alimentation solide. 

    Dois-je allaiter d’un seul sein ou des deux ?

    Il est conseillé de faire boire votre enfant aux deux seins. Cela permet d’assurer une meilleure production de lait, plus rapide et plus abondante. En outre, vos sens sont stimulés plus régulièrement et votre risque d’engorgement est moindre. Pourtant, vos seins seront parfois pleins, tendus et douloureux. A ce moment-là, il est plus difficile de mettre votre enfant au sein. Le risque d’engorgement est plus important autour du troisième ou quatrième jour. Tirer un peu de lait pourra vous aider à soulager la tension. Commencez chaque tétée par un sein différent. Lors de la tétée précédente, vous avez commencé avec le sein gauche et terminé avec le sein droit? Commencez avec le droit à la suivante. 

    Quand donner le sein ? 

    Vous pouvez nourrir votre bébé à la demande. Au plus vous allaitez, au plus votre production de lait augmentera. L’allaitement est donc une question de demande et d’offre. Au cours des premiers jours, il vous arrivera d’allaiter votre bébé 8 à 10 et même 12 fois par jour. C’est tout à fait normal. Plus souvent vous mettez votre enfant au sein, plus votre production de lait va augmenter.

    Comment savoir si mon bébé a soif ? 

     Votre bébé indique qu'il veut boire en émettant des signaux : 

    • Il se lèche les lèvres avec la langue ;
    • Il cherche le sein ;
    • Il tourne la tête ;
    • Il suce ou se mordille les mains ;
    • Il fait des bruits de succion ;
    • Il fait des mouvements avec sa bouche.

    Comment savoir si mon bébé a assez bu ? 

    Pour savoir si votre enfant a assez bu, il faut tout d’abord l’entendre avaler plus lentement. Cela signifie qu’il y a assez de lait qui sort de vos seins. S’il prend bien du poids, joue, rigole, se porte bien et urine suffisamment (au moins 6 couches par jour), cela signifie qu’il boit bien et est bien hydraté. Pour être bien rassasié, il est important qu’il boive lentement, pendant 20 à 30 min sans pause. Un enfant lâche lui-même le sein, une fois qu’il est rassasié. Laissez-lui bien le temps d’arriver jusqu’à ce moment-là.  

    Combien de temps dure la tétée ? 

    La durée de la tétée dépend de chaque enfant. En général, il est conseillé qu’elle dure 20 à 30 min sans pause. Cela signifie généralement qu’il a bien bu.  

    Mon bébé ne semble jamais rassasié. Est-ce normal ? 

    Votre bébé est sans doute dans la phase que l’on appelle les « pics de croissance » (ou « poussées de croissance »). Ils apparaissent généralement à 10 jours, 3 semaines, 6 semaines, 3 mois et 6 mois. Cela peut durer quelques jours. Ils sont là pour une raison. En fait, tout est magnifiquement réglé par la nature : comme votre bébé grandit, il a besoin de plus de lait et le signale en voulant boire plus souvent. Pour votre corps, cet allaitement plus fréquent est le signe qu'il faut produire davantage de lait, afin que votre offre s'aligne sur la demande de votre bébé. Gardez à l'esprit que les poussées de croissance sont temporaires. Un nouveau rythme s'établit.

    Comment puis-je stimuler la production de lait maternel?

    Généralement, il faut quelques jours pour que l’allaitement trouve sa vitesse de croisière. Votre enfant et vous devez vous habituer l’un à l’autre. Lorsque votre bébé naît, il est bon de le mettre au sein dans l’heure pour démarrer l’allaitement. À ce moment-là, en effet, le réflexe de succion de votre enfant est très développé. Par ailleurs, vous devez évidemment apprendre à mettre correctement votre enfant au sein. Si votre bébé est bien installé, vous ne voyez plus qu’un petit morceau de mamelon au- dessus de sa lèvre supérieure. Ses lèvres sont retroussées, sa langue est sous le mamelon et son menton est collé à votre sein. Avec ces conseils, votre allaitement aura toutes les chances de réussir :  

    • Veillez à ce que votre bébé soit correctement installé. 
    • Ayez confiance en vous. 
    • Reposez-vous bien. 
    • Buvez au moins 2 litres d’eau.
    • Si vous pensez que votre quantité de lait diminue ou est insuffisante, mettez-le au sein plus souvent. Vous fonctionnez selon le principe de « l’offre et la demande ». Si votre enfant réclame plus souvent, votre corps va produire plus de lait maternel.

    Mon bébé régurgite et réclame immédiatement le sein. Est-ce normal ? 

    À cet âge il est normal qu’un bébé régurgite. Le lait remonte plus facilement de l’estomac à l’œsophage en raison de l’anneau valve (le cardia) qui n’est pas encore assez développé.

    Dans ce cas il est important d’adapter la position dans laquelle votre enfant boit. Tenez votre enfant le plus droit possible pendant et après avoir bu (au moins 20-30min). 

    Il arrive que malgré tout, votre bébé régurgite le lait qu’il vient tout juste de boire. Il se peut alors que vous ayez besoin d’épaissir votre lait. Si les reflux persistent, demandez conseil à votre médecin. Celui-ci pourra vous conseiller et vous guider. 

    Pourquoi mon bébé refuse le sein ? 

    Refuser le sein peut avoir différentes causes, notamment :

    • Votre enfant a peur. Dans ce cas, rassurez-le et tenez-le bien contre vous. Le contact peau à peau aidera votre bébé à se sentir en sécurité. 
    • Votre bébé est malade. Consultez votre médecin en cas de fièvre ou si vous ressentez un mal-être chez votre bébé.
    • Votre odeur corporelle ou celle de votre lait maternel est différente. Cela peut être lié à un aliment que vous avez mangé ou à des changements hormonaux. Privilégiez le contact peau à peau avec votre bébé et attendez que votre bébé se sente en sécurité avant de réessayer. 
    • Votre bébé n’a pas faim. Réessayez plus tard ;
    • Votre bébé ne se sent pas à l’aise ou se trouve dans un environnement mouvementé et bruyant. Dans ce cas, isolez-vous le temps de l’allaitement dans un endroit calme et installez-vous confortablement. 
    • En cas d’engorgement mammaire, il se peut que votre lait s’écoule plus lentement. Votre bébé peut alors se sentir frustré et lâcher votre sein. Pour faciliter l’écoulement du lait apaiser l’engorgement mammaire, exprimez un peu de lait avant d’allaiter pour préparer votre mamelon à allaiter.  Découvrez nos conseils par ici.

    Mon bébé a faim et hurle dès que je le mets au sein. Que faire ?

    Un bébé peut pleurer de faim mais peut également pleurer pour autre chose. Avant que votre enfant pleure, apprenez à identifier les signaux. Si vous remarquez qu’il cherche le sein, qu’il roule sa langue, qu’il suce son poing, etc.. Cela signifie qu’il a faim. Il vaut mieux l’allaiter à ce moment-là. 
    S’il pleure et que vous ne remarquez pas ces signaux, la cause est très certainement différente. Il peut s’agir de coliques, de régurgitations, etc.. Dans ce cas, demandez conseil à votre pédiatre ou à votre sage-femme. Ils pourront vous aider à identifier la cause de ces maux. 

    Que faire contre les crevasses et comment allaiter avec des tétons plats ? 

    Ces quelques conseils peuvent vous aider en cas de crevasses :

    • Changez de position;
    • Si l’allaitement est douloureux, retirez votre bébé du sein et remettez-le directement après. 
    • Lavez vos seins uniquement avec de l’eau. Le savon n’est pas recommandé car il risque d’abimer la couche protectrice naturelle sur vos seins ;
    • Laissez sécher vos mamelons à l'air avec une goutte de lait maternel. La goutte de lait inhibe la croissance des bactéries et maintient la peau souple. 
      Il est possible d’allaiter même avec les tétons plats. Prenez contact avec votre sage-femme ou une consultante en lactation pour trouver la technique qui vous convient vous et votre bébé.

    Quels aliments manger pour augmenter ma lactation ? 

    On dit parfois que certains aliments stimulent la production de lait. Cependant, aucune preuve n’est encore apparue à ce jour. Par contre, ces quelques conseils peuvent vous aider : 

    • Allaitez régulièrement votre bébé (ou tirez votre lait) ;
    • Reposez-vous ;
    • Buvez environ 2 à 2,5 litres d’eau par jour .

    Quels aliments éviter pendant l’allaitement ?

    • La caféine (max. 100 mg/ jour soit max. 1 tasse de café ou 2 tasses de thé noir par jour) ;
    • Plus de 2 portions de poisson gras par semaine ;
    • L’alcool ;
    • Le tabac. 

    Mon lait sent mauvais. Est-ce normal ? Puis-je continuer à allaiter ?

    Certains aliments donnent un goût ou une odeur particulière au lait. Mais cela n’empêchera pas votre enfant à boire. Vous pouvez continuer à l’allaiter. Un bébé s’habitue aux différents goûts du lait maternel. 

    Combien de lait tiré dois-je donner à mon bébé ? 

    La quantité de lait dépend de l’âge et du poids de votre enfant. En effet, vous divisez le nombre de fois que vous allaitez par la quantité totale que votre bébé doit boire par jour. Les premiers mois ce sont environ 150 à 180 ml/ kg/ jour. En cas de doute, consultez votre médecin ou un professionnel de la santé. 

    Si je tire mon lait, mon bébé en aura-t-il assez pour les prochaines tétées ? 

    Si vous souhaitez tirer votre lait à côté de l'allaitement maternel, il est important de ne pas trop tirer les premières fois. Commencez par tirer 10-20 ml supplémentaires. De cette façon, vos seins peuvent s'y habituer et votre corps recevra le signal de produire plus. Commencez de préférence à tirer après la première tétée du matin, car vos seins sont généralement pleins. En la développant lentement, votre production augmentera. Il y aura également suffisamment de lait pour que votre enfant, lors de la prochaine tétée, puisse boire immédiatement. 

    Comment m’organiser pour avoir un biberon de lait tiré tous les 1 à 2 jours ? Tirer mon lait le matin ? 

    Vous pouvez allaiter votre bébé et ensuite tirer un peu de lait. 

    Astuce : vous pouvez mélanger le lait tiré à différents moments pour en faire un biberon complet.

    Bon à savoir : Vous pouvez conserver le lait maternel au frigo jusqu’à 4 jours et au congélateur à -18 °C jusqu’à 6 mois. De cette façon, vous créez une réserve. Notez bien que si vous ne tirez pas fréquemment ou si vous n’allaitez pas régulièrement, votre production diminuera. Il est donc conseillé de tirer régulièrement votre lait et de le conserver pour plus tard si nécessaire.  

    Je bois 1,5 litres d’eau par jour. Malgré ça, je tire très peu de lait.

    Pour faire en sorte de tirer assez de lait, 2 mots d’ordre : être calme et se reposer. 

    Quelques conseils supplémentaires :

    • Massez vos mamelons pour stimuler la production. 
    • Regardez des photos/ vidéos de votre enfant quand vous tirez votre lait. Vous pouvez également utiliser un de ses doudous ou body. Leur odeur corporelle peut vous aider.  
    • Au plus vous tirez votre lait, au plus la production augmentera. Essayez de tirer régulièrement, toutes les deux heures par exemple, au même moment et chaque jour.
    • Le contact peau contre peau avec votre enfant aide aussi.

    Comment arrêter l’allaitement en douceur ?

    L’allaitement maternel est la meilleur alimentation pour votre bébé. Il est recommandé d’allaiter votre bébé le plus longtemps possible. Si après 6 mois, vous souhaitez passer progressivement au biberon, consultez toujours d’abord votre médecin.   

    Y a-t-il une raison particulière pour laquelle vous souhaitez abandonner progressivement l'allaitement? Il est important de savoir que lorsque vous passerez au lait de suite, votre production diminuera. Avant d’entamer une quelconque démarche, parlez-en à votre médecin ou à une consultante en lactation. Si vous décidez définitivement d'abandonner l'allaitement, il est important de prendre votre temps. De cette façon, votre enfant peut s'y habituer et vos seins peuvent s'y habituer aussi. Cela réduit les risques d'engorgement mammaire.