Alimentation

Comment tirer son lait ?

Même en période d'allaitement, vous pouvez laisser votre partenaire ou la baby-sitter donner le biberon. C'est bien pratique si vous devez vous absenter ou lors de votre retour au travail après votre congé de maternité. Mais le fait de tirer votre lait peut aussi s'avérer très utile si votre bébé ne parvient pas à téter correctement, par exemple parce qu'il est prématuré ou ne prend pas bien le sein.

Quand et comment tirer son lait ?

La méthode la plus simple consiste à tirer un peu de lait le matin, directement après avoir allaité votre bébé. En effet, c'est souvent après la nuit que vos seins contiennent le plus de lait, de sorte qu'il en restera fort probablement après la tétée. Vous ne pourrez sans doute pas obtenir une ration complète. Aucun problème ! Congelez le lait en petites portions. Au moment de décongeler, vous pourrez les combiner en 1 biberon.

Si vous envisagez de donner à votre bébé du lait maternel via le biberon, n'oubliez pas de lui faire boire de temps à autre un peu de lait tiré au biberon, ne fût-ce que quelques gorgées. Ainsi, il pourra s'habituer à boire de cette manière.

Le bon moment pour commencer se situe entre 4 et 6 semaines.

Tirage manuel ou électrique ?

Vous pouvez tirer votre lait à la main, à l'aide d'un tire-lait manuel ou avec un tire-lait électrique. Le choix vous appartient et dépend aussi souvent de la fréquence de tirage.
 
Vous retournez travailler 3 à 4 jours complets par semaine après votre congé ? Alors tirez votre lait 2 à 3 fois par jour sur le lieu de travail. Dans ce cas, un tire-lait électrique s'avère souvent plus pratique.
 
Mais si vous comptez tirer votre lait moins souvent ou que le bruit du tire-lait électrique vous dérange, un tire-lait manuel est tout à fait suffisant, et vous pouvez même procéder à la main.
 
Bon à savoir : tirer son lait, cela s'apprend. Il vous faudra peut-être un certain temps avant de parvenir à tirer du lait de vos seins. Mais votre patience sera récompensée !
 

Tirage du lait à la main

  • Avant de tirer votre lait, réchauffez vos seins avec un gant de toilette chaud ou une douche. Après vous être lavée très soigneusement les mains et avoir préparé un biberon/gobelet propre pour récupérer votre lait, vous pouvez commencer le tirage.
  • Regardez éventuellement une photo ou une vidéo de votre bébé sur votre téléphone. Cela contribuera à stimuler le réflexe d'éjection du lait.
  • Maintenez votre sein d'une main et massez-le de l'autre, en partant du haut du sein jusqu'au mamelon. Faites-le également en partant des côtés jusqu'à la zone inférieure.
  • Exercez une légère pression sur votre aréole avec votre pouce et votre index.
  • Pressez doucement votre mamelon et poussez votre aréole légèrement en arrière pour faire sortir le lait. Faites attention car le lait peut jaillir dans différentes directions.

Tirage du lait avec un appareil

Vous pouvez également utiliser un tire-lait manuel ou électrique, qui vous permettra de contrôler le rythme et la force d'aspiration. Essayez diverses méthodes afin de déterminer la plus agréable. Peut-être votre lait affluera-t-il mieux si le rythme est élevé au début et préférerez-vous ensuite une cadence plus paisible. Si le tirage devient désagréable, réduisez légèrement la force d'aspiration. En effet, le but n'est pas de ressentir une douleur. Le tirage du lait doit être confortable.

Conserver le lait maternel

Vous pouvez directement donner le lait tiré à votre bébé mais aussi le conserver quelque temps.
 
Voici comment faire :
  • Placez directement le lait tiré (à votre travail) au fond du frigo. La température y fluctue moins que dans la porte.
  • Si vous n'avez pas tiré votre lait à la maison, ramenez-le chez vous dans un sac isotherme avec des éléments réfrigérants, puis placez-le directement au frigo.
  • Vous pouvez aussi le congeler dans les 24 heures suivant son tirage.
  • Notez sur chaque sachet ou biberon la date et la quantité approximative de lait.
  • Conservez le lait en petites portions (de 50 à 120 ml, par exemple) afin de ne pas devoir réchauffer trop de lait à la fois.

Période de conservation du lait maternel :

  • au frigo : 72 heures.
  • dans le bac de congélation du frigo : 2 à 3 semaines.
  • au congélateur (-18 °C) : 6 mois.

Réchauffer le lait maternel :

Vous pouvez réchauffer le lait maternel de trois manières : dans un chauffe-biberon, au four à micro-ondes ou au bain-marie (dans un poêlon rempli d'eau chaude). Réchauffez le lait à environ 37 °C. C'est une bonne température pour le boire. De plus, vous conserverez ainsi d'importants nutriments.

Voici quelques conseils pour réchauffer votre lait maternel :

  • Le temps de réchauffement d'un biberon au four à micro-ondes dépend de la quantité de lait et de la puissance du four. Chauffez un biberon de 100 millilitres environ 30 secondes à 600 watts.
  • Vérifiez toujours la température du lait en versant une goutte sur l'intérieur de votre poignet.
  • Faites toujours dégeler le lait maternel progressivement. Le mieux est de le mettre au réfrigérateur ou sous l'eau courante en augmentant peu à peu la température. En dégelant le lait petit à petit, vous évitez qu'il ne perde des substances importantes.
  • Utilisez le lait maternel décongelé dans les 24 heures. Ne le recongelez jamais.

Tirer son lait au travail

Vous pouvez aussi tirer votre lait lorsque votre congé de maternité est terminé et que vous retournez au travail. C'est même recommandé si vous allaitez car vous évitez ainsi que vos seins soient trop remplis et vous renouvelez à chaque fois vos réserves. Ce que vous tirez un jour, votre bébé l'aura un autre jour à la maison via un biberon. Vous avez en outre le droit de tirer votre lait ou d'allaiter votre bébé pendant votre temps de travail. 

Si vous travaillez tout près de chez vous, de la baby-sitter ou de la crèche, vous pourriez peut-être faire l'aller-retour pour allaiter. À moins que votre baby-sitter ou votre partenaire puisse se rendre à votre travail avec le bébé ? 

Si vous travaillez plus loin, votre bébé pourra boire dans un biberon le lait que vous aurez tiré pendant votre temps de travail. C'est possible jusqu'aux 9 premiers mois de votre bébé. Vous pouvez y consacrer au maximum un quart de votre temps de travail, et cette pause supplémentaire vous sera payée. Vous avez également droit à un local propre et fermable à clé afin de pouvoir allaiter ou tirer votre lait sans être dérangée.

Arrêter progressivement de tirer votre lait

Si vous souhaitez arrêter d’allaiter, vous pouvez commencer par un allaitement mixte c'est-à-dire combiner l’allaitement maternel et le biberon, petit à petit. Découvrez comment faire par ici.

Ainsi, par exemple, vous pourrez remplacer l'allaitement de l'après-midi par un biberon. Vous ne devrez donc plus tirer votre lait au travail.

Avant de remplacer une autre séance, attendez de ne plus avoir d'engorgements et de retrouver une poitrine souple. Cela peut durer de quelques jours à une semaine. Voyez ce qui vous est le plus agréable.

Mais il y a encore d'autres possibilités. Par exemple, vous pouvez arrêter progressivement en tirant des quantités toujours plus petites. Vous continuerez alors à tirer votre lait aux moments habituels mais vous arrêterez à chaque fois un peu plus tôt. Ainsi, si vous tiriez précédemment 150 ml ou 20 minutes par séance, vous passerez à 120 ml ou 17 minutes. Prenez quelques jours pour procéder à cette transition. 

Vous constatez d'importants engorgements ou des zones rouges et dures ? Tirez tout le lait et abordez l'arrêt progressif un peu plus lentement. Si vous vous sentez bien après quelques jours et que vos seins restent doux et souples, vous pouvez à nouveau réduire le tirage de quelques millilitres ou minutes.

 
 

My Nutricia

Inscrivez-vous sur Nutrica Baby !

Nutricia Baby est un service gratuit qui vous accompagne avec des consignes adaptées à la phase de votre grossesse ou maternité.

Des questions sur votre alimentation ou celle de votre petit ?