Nutricia baby
Plusieurs enfants

Le 2ème ou 3ème accouchement est-il plus facile que le 1er ?

Si votre premier accouchement a duré des heures et des heures, réjouissez-vous : il est possible que vos accouchements suivants soient beaucoup plus rapides, car votre corps est déjà passé par là ! Ce n’est bien sûr pas une certitude, car il est impossible de faire des généralisations en matière d’accouchements, mais c’est une réelle possibilité.

On sait (plus ou moins) à quoi s’attendre

Vous vous souvenez à quel point votre premier accouchement a été douloureux, jusqu’à ce qu’on place votre bébé dans vos bras et que vous oubliiez presque miraculeusement à quel point vous veniez d’avoir mal ? Aujourd’hui, parvenez-vous encore à vous souvenir précisément de la douleur que vous avez ressentie pendant votre accouchement ? Probablement pas... Jusqu’aux premières contractions de votre accouchement à venir ! Vous vous direz alors sûrement « Ah oui, je me souviens de cette douleur à présent, et je n’ai pas du tout envie de la revivre... »

Pour un deuxième accouchement, vous savez donc déjà un peu à quoi vous attendre, et c’est toujours ça de pris !

Le deuxième accouchement (et tous les suivants) est plus rapide que le premier

Généralement, le deuxième accouchement (et les suivants) dure moins longtemps que le premier. Et c’est logique, puisqu’un premier bébé a déjà emprunté le chemin de la sortie ! Votre corps aura donc plus facile à mettre au monde les enfants suivants. Pour un premier accouchement, on peut tabler sur une dilatation de 1 à 1,2 cm par heure au niveau du col de l’utérus, contre 1,5 cm pour un accouchement suivant. Vous serez donc plus rapidement aux 10 cm nécessaires. 

Se dilater sans le savoir

Pour un deuxième accouchement, il se passe parfois déjà des choses dans le ventre avant que le travail se déclenche réellement. Ainsi, vous constaterez peut-être un durcissement au niveau de votre ventre, ou bien vous aurez le sentiment d’avoir le même mal que pendant vos règles, alors que les contractions ne sont pas encore régulières. Il s’agit en fait de « pré-contractions ». Sachez que tout cela est positif : le col de votre utérus est en train de s’assouplir et de se dilater, sans que vous vous en rendiez compte. Vous profitez donc de quelques centimètres « gratuits » sans devoir rien faire ! Et une fois que les « vraies » contractions commencent, la dilatation ira aussi plus vite que pour un premier accouchement.

Faire garder l’aîné

Autre petit conseil : si vous avez déjà un autre enfant, prévoyez quelqu’un pour le garder lorsque le moment d’accoucher sera venu. Peut-être accoucherez-vous juste après avoir déposé votre enfant à la crèche ou à l’école, mais la plupart des femmes accouchent pendant la nuit. Dans le cas d’un accouchement à la maison, certains enfants continuent à dormir malgré l’agitation qui règne soudain chez eux, mais nous vous conseillons quand même d’avoir sous la main quelqu’un pour garder votre enfant, parce que cela vous rassurera ou tout simplement parce que vous avez choisi d’accoucher à l’hôpital. Faites donc une liste des personnes que vous pouvez appeler, même en pleine nuit. Une amie, les voisins, vos (beaux-)parents ou vos frères et sœurs, par exemple.


Curieuse de savoir ce qu'il se passe d'autre avant la grossesse?

En savoir plus sur La grossesse

My Nutricia

Inscrivez-vous sur Nutrica Baby !

Nutricia Baby est un service gratuit qui vous accompagne avec des consignes adaptées à la phase de votre grossesse ou maternité.

Des questions sur votre alimentation ou celle de votre petit ?