Nutricia baby

Tout savoir sur la césarienne

Programmée ou non, la césarienne est une intervention chirurgicale visant à extraire un enfant de l'utérus maternel par incision de la paroi abdominale et utérine. À quel moment la césarienne est-elle pratiquée ? Comment cela se passe-t-il ? Et comment bien vivre la période post césarienne ? Pour rejoindre la maternité en toute sérénité, toutes les réponses à vos questions sur la césarienne sont ici !

Pourquoi accoucher par césarienne ?

La césarienne est habituellement décidée en fonction de l'état du bébé, mais aussi de la mère. Le médecin peut la planifier avant le début du travail pour protéger la santé du tout-petit ou de sa maman. Il arrive aussi qu'il décide de recourir à la césarienne en urgence, alors que tout laissait augurer un accouchement traditionnel.

La césarienne d'urgence

La césarienne d’urgence est non prévue. Elle s’impose généralement au moment du travail en cas d’anomalie chez la maman ou le bébé.

Voici les raisons pour lesquelles il est parfois décidé de pratiquer la césarienne en cours de travail :

  • L'absence de progression du travail : elle représente la cause la plus fréquente d'une césarienne imposée au dernier moment. Le col de l'utérus de la mère ne se dilate plus pendant plusieurs heures. Le bébé ne s'engage pas dans le bassin, malgré des contractions normales.
  • La souffrance fœtale : elle est caractérisée par le ralentissement du rythme cardiaque de bébé durant le travail.
  • Le décollement placentaire : le placenta peut se décoller de l'utérus. 

La césarienne programmée

La césarienne programmée, à l’inverse de la césarienne d’urgence, est planifiée pour plusieurs raisons :

  • Votre bébé est dans une mauvaise position : une mauvaise position de votre bébé peut donner lieu à une césarienne planifiée. C'est le cas si votre enfant se présente par la face, les fesses ou l'épaule au lieu de la tête.
  • Votre bébé a un poids important ou présente un retard de croissance : si votre bébé est trop gros par rapport au diamètre de votre bassin ou qu’il présente un retard de croissance, une césarienne est parfois nécessaire.
  • Vous avez déjà eu une césarienne : un accouchement par voie basse après 2 césariennes augmente le taux de complications, notamment en termes de rupture utérine.
  • Votre placenta n’est pas bien placé : la troisième échographie peut également révéler que le placenta recouvre l'ouverture du col de l'utérus. Dans ce cas, mieux vaut programmer une césarienne.
  • Autres cas : une maman atteinte d'un trouble cardiaque, d'hypertension ou d'un diabète a la possibilité de recourir à une césarienne. L'intervention chirurgicale peut être requise si la mère présente un herpès vaginal ou le VIH. Ceci permet de prévenir l'infection du bébé à l'accouchement.

Peut-on choisir d'accoucher par césarienne ?

La césarienne peut parfois être un choix de la maman en accord avec les équipes médicales. On parle alors de césarienne de confort ou de convenance. Comme elle est programmée en amont, la césarienne de convenance permet aux parents de choisir la date de naissance de leur bébé, et donc de s’organiser pour le grand jour. D’autres femmes choisissent également ce type de césarienne car elles craignent le post-accouchement (rééducation du périnée, cicatrisation de l’épisiotomie…).

L'équipe médicale évalue alors les raisons qui motivent la femme, pour répondre au mieux à ses besoins. Dans tous les cas, la césarienne de confort reste un choix personnel propre à chaque situation. Vous êtes parfaitement en droit de décider de la façon dont vous souhaitez accoucher !

 

INSCRIVEZ-VOUS au Nutricia Baby Club

  • Accès à tous nos outils, de la valise de maternité au plan de naissance
  • Newsletter hebdomadaire sur le développement de votre bébé
  • Accès à votre environnement personnalisé avec des conseils & astuces

Comment se déroule un accouchement par césarienne ?

La césarienne se pratique au bloc opératoire sous anesthésie locale. Ceci permet à la maman d'être consciente et au partenaire d'assister à l'accouchement. Dans le cas où la mère est déjà sous péridurale, elle reçoit simplement une dose supplémentaire d’anesthésiant. Sinon, on lui administre une dose unique de solution anesthésique dans le bas du dos, qui agit pendant environ 3 heures.

Un champ opératoire est tendu sous la poitrine de la maman pour que les futurs parents ne voient rien de l'opération. L’obstétricien réalise une petite incision de 10 cm au-dessus du pubis, afin d’extraire facilement le bébé. Le cordon ombilical est coupé, puis clampé. Après quelques courtes minutes, le bébé est présenté à sa maman. Il est ensuite emmené dans une pièce chauffée pour les soins.

Dans le cadre d'une césarienne programmée, une couverture chauffante enveloppe la mère et son nourrisson. L'heureux partenaire a même la possibilité de couper le cordon ombilical ! Les deux parents peuvent ainsi vivre la naissance aussi intensément que lors d'un accouchement par voie basse.

L'obstétricien recoud la plaie en 15 à 20 minutes. Il vérifie que les organes sont bien rétractés et qu'il n'y a plus de saignements.

Comment se remettre rapidement d'une césarienne ?

L'utérus reprend sa place et ses dimensions initiales en 5 à 10 jours. Le ventre devient moins volumineux. Néanmoins, les muscles abdominaux sont mis à rude épreuve pendant la grossesse. Ils ne jouent plus leur rôle de gaine. Rassurez-vous, ils retrouvent rapidement leur tonus. Il est ainsi possible de perdre son ventre après une césarienne en 5 mois environ !

Deux mois après l'accouchement, le médecin peut prescrire des séances de kinésithérapie si une rééducation abdominale est nécessaire. L'objectif est de faire travailler le transverse (le plus profond des muscles abdominaux) pour galber la silhouette. Le sport après une césarienne peut être repris en même temps, en privilégiant les activités physiques douces. La natation, le yoga, la marche soutenue ou le stretching sont parfaits.

Pour d'autres activités plus intenses, vous devez avoir terminé la rééducation périnéale, autrement dit les séances de rééducation du périnée avec votre sage-femme. En effet, ce muscle soutient les voies digestives, mais aussi urinaires et génitales. Son rôle est donc primordial puisqu’il assure la continence urinaire et fécale !

D'un point de vue nutritionnel, il est recommandé de faire le plein de fruits et de légumes riches en fibres. Ces aliments facilitent le transit et contribuent à garder la ligne. Évitez de grignoter et de suivre un régime trop restrictif. Les kilos risquent en effet de revenir dès la reprise d’une alimentation normale. Pensez aussi à boire au moins 1,5 à 2 litres d'eau par jour. Il est important cependant de limiter les pâtisseries industrielles et les sodas. Faciles à suivre au quotidien, ces conseils permettent de retrouver rapidement sa silhouette d’origine !

Des questions sur VOTRE ALIMENTATION ou celle de VOTRE PETIT?