Alimentation

Développement du cerveau de votre bébé: l'importance des graisses

Le développement du cerveau de votre bébé commence très tôt : dès les premières semaines de grossesse. Grâce à votre alimentation, vous pouvez aussi favoriser ce développement.

Pendant la grossesse et dans la période après la naissance, le cerveau de votre bébé connaît une phase de croissance et de développement énorme. Et le cerveau ne fait pas qu’augmenter en poids. Pendant la grossesse, les bases sont posées, par exemple, pour que le bébé apprenne à parler, devienne propre et ressente des sentiments et des émotions. Avec une alimentation bien pensée, vous favorisez le développement du cerveau de votre bébé.

L'importance des graisses pour le cerveau

Même si cela semble fou, notre cerveau est aussi gras qu'une motte de beurre. La majeure partie du cerveau se compose en effet de graisses et surtout d’acide gras oméga-3 DHA. Le DHA est une importante « brique élémentaire » pour le cerveau de votre bébé. Votre organisme fournit le DHA à votre bébé pendant la grossesse et, par la suite, via l’allaitement. 

Manger du poisson

Comment votre organisme ingère-t-il ce DHA ? Il peut en fabriquer lui-même de petites quantités. Pour ce faire, il a besoin d’un autre acide gras, l’ALA, que l’on trouve, par exemple, dans les noix, le lin ou l’huile de lin, l’huile de soja et l’huile de colza. Mais pour ingérer une quantité vraiment suffisante de DHA, il faut manger du poisson (gras) une fois par semaine. Pensez par exemple aux sardines, au saumon ou au hareng. Faites cependant attention à la forme sous laquelle vous mangez ce poisson car, dans le cas des poissons crus ou fumés, ainsi que des poissons prédateurs, certaines limitations s’imposent pour les femmes enceintes. Cliquez ici pour en savoir plus.  Vous n’aimez pas le poisson ? Ou vous ne supportez plus son odeur ? Qu’à cela ne tienne : prenez un supplément d’oméga-3 avec DHA.

BOB pour un moment

Maintenant que vous êtes enceinte, mieux vaut faire une croix sur l’alcool. Quand vous avez bu un verre de vin ou de bière, l’alcool qui passe dans votre sang se retrouve aussi dans celui de votre bébé, ce qui est mauvais, notamment pour le développement de son cerveau. Heureusement, il existe une foule de délicieuses boissons sans alcool.

 

L’acide folique, important lui aussi

Hormis l’acide gras DHA, l’acide folique (vitamine B11) revêt aussi une grande importance. Il favorise la croissance du bébé dans votre utérus. Si votre sang n’en contient pas assez, cela constitue un facteur de risque pour l’apparition de défauts du tube neural. C’est pourquoi nous vous conseillons de prendre un supplément d’acide folique si vous essayez de tomber enceinte, et de continuer à le faire jusqu’à la 10e semaine de grossesse incluse. D’ailleurs, l’acide folique est également présent dans l’alimentation. Vous en trouvez surtout dans le pain complet, les fruits (oranges, pamplemousses, mûres et framboises), les légumes (essentiellement le brocoli et les légumes-feuilles verts) et les produits laitiers tels que le lait et le yaourt.

My Nutricia

Inscrivez-vous sur Nutrica Baby !

Nutricia Baby est un service gratuit qui vous accompagne avec des consignes adaptées à la phase de votre grossesse ou maternité.