Nutricia baby

Les 7 signes qui annoncent l'accouchement

À quelques jours de la date présumée du terme, vous avez hâte de rencontrer votre bébé. Vous êtes attentive à chacun de ses mouvements, qui se font plus rares. Vous guettez les signes qui indiquent son arrivée. Reconnaître le début du travail est important. Vous savez ainsi que le moment de partir à la maternité approche. Sujette aux nausées et vomissements en fin de grossesse, vous vous demandez quels sont les signes d'accouchement ? Voici les principaux points sur lesquels porter votre attention.

 1. Des contractions régulières

Durant la grossesse, le col de l’utérus a un rôle clé : il permet de protéger votre bébé. Quelques jours, voire quelques semaines avant l’accouchement, le col de l’utérus commence à se ramollir sous l’effet des contractions. On parle de pré-travail ou de phase de latence. Vous ressentirez alors des petites contractions souvent irrégulières. Elles sont semblables à des douleurs de règles. Vient ensuite la phase active d’accouchement. Les contractions durent alors plus longtemps et sont plus régulières. Le col va s’ouvrir et se dilater complètement.

Vous avez peut-être déjà eu des contractions au cours de votre grossesse. Pour reconnaître les contractions qui précèdent l'accouchement, mesurez le temps qui les sépare. Dans le mois précédant le terme, il est fréquent d'avoir des épisodes de spasmes pouvant durer une ou deux heures. Les vraies contractions, elles, sont assez rapprochées, avec un intervalle d'une dizaine de minutes. Lorsque la durée entre deux spasmes est seulement de quelques minutes, il est plus que temps de vous mettre en route pour la maternité.

La douleur est également bonne conseillère pour repérer les vraies contractions des fausses. Si vous ne parvenez pas à faire passer les contractions par des moyens habituels, c'est certainement que le travail commence. Essayez de prendre un bon bain chaud. Si vous ne sentez plus de spasmes, vous êtes encore tranquille pour quelque temps. Si les contractions perdurent, préparez votre valise !

2. La perte du bouchon muqueux et les pertes vaginales

Deux phénomènes particuliers et repérables dans les sous-vêtements se produisent avant l'accouchement.

D'abord, les sécrétions vaginales augmentent en fréquence et en épaisseur. Cette situation arrive généralement peu de temps avant le travail. Elle constitue donc une bonne indication, facile à repérer.

D'autre part, le travail peut entraîner la perte du bouchon muqueux. Il s'agit d'une substance qui ressemble fortement à du blanc d'œuf. Pendant la grossesse, le bouchon muqueux offre une protection supplémentaire au fœtus contre l'extérieur. Il arrive qu'il tombe longtemps avant l'accouchement. Plus souvent, les femmes le perdent en allant aux toilettes aux alentours des premières contractions.

3. La perte des eaux

Dans les films, la perte des eaux est toujours très imagée. La femme se retrouve subitement avec une énorme flaque entre les jambes. Si c'est le cas, il s'agit d'un signe indiscutable pour aller à la maternité. Et peu importe à combien de semaines vous êtes ! En effet, la poche des eaux protège votre bébé des infections extérieures. Si elle se rompt, une surveillance médicale est nécessaire. Avant le terme, le risque est de développer une chorioamniotite. Cette infection des membranes de l’ovule peut aussi être la cause de la fissure de la poche.

Parfois, seule une petite quantité de liquide s'écoule. Cela est dû à la fissuration de la poche. Une surveillance médicale est alors indiquée si le terme n’est pas imminent. Le médecin prescrira des antibiotiques pour lutter contre le risque infectieux. Si vous arrivez à terme, un délai de 12 heures est accepté. Le travail se déclenche généralement de façon spontanée dans ce laps de temps.

4. Les crampes dans les membres inférieurs

Lorsque votre bébé se positionne pour entamer sa progression vers le bas, il exerce une pression importante sur vos nerfs. Vous pouvez donc ressentir des crampes importantes dans les jambes pendant le pré-travail. La douleur entre les jambes est un signe d'accouchement imminent. Elle touche souvent les femmes qui sont déjà mères. Pour la première grossesse, le bébé commence à se placer plus tôt dans la position idéale. Deux à quatre semaines avant l'accouchement, les femmes qui n'ont jamais accouché peuvent donc déjà ressentir des douleurs dans les jambes.

5. Une montée de lait (perte de colostrum)

Tout au long de la grossesse, le corps se prépare à accueillir un petit être. Ce bébé en devenir doit bien entendu manger. Pour ce faire, les seins développent leur capacité à produire du lait. Il est donc tout à fait normal de constater un léger écoulement pendant les derniers mois de grossesse.

Peut-on considérer la perte de lait comme un signe d'accouchement ? Si certaines femmes en produisent davantage à l'orée du travail, cela reste une circonstance indépendante de l'accouchement. Vous pouvez perdre du lait à 4, 6 ou 9 mois de grossesse et garder votre bébé bien au chaud tout ce temps.

6. Les troubles digestifs

Les contractions, la descente de bébé, l'ouverture du col peuvent conduire à des modifications du transit. Les selles avant l'accouchement se font très régulières, parfois liquides ou molles. C'est un signe annonciateur d'une arrivée très attendue ! Ce phénomène est généralement dû à l’augmentation des hormones « prostaglandines », responsables de la maturation du col. En aidant le col à se ramollir, elles stimulent les intestins. Résultat : à l’approche de l’accouchement, des douleurs dans le bas du ventre peuvent apparaître, suite au refoulement des intestins derrière l'utérus. Survient alors une accélération radicale du transit. La diarrhée avant un accouchement est fréquente. Elle survient souvent dans la journée.

L'envie d’uriner plus souvent est également courante. En descendant, votre bébé peut appuyer sur votre vessie.

7. L'augmentation de la fatigue

Pour certaines femmes, fin de grossesse et grosse fatigue vont de pair. Pour d'autres, c'est au contraire une période d'excitation et d'activation qui marque le début du travail. Ce signe est alors à prendre en considération avec tous les autres critères pour savoir s'il annonce la fin de la grossesse.

Des questions sur votre alimentation ou celle de votre petit ?